Sélectionner une page

Fabriquer ses oyas maison : un arrosage écologique !

par | 13 Juin 2021 | Oyas | 0 commentaires

Il n’est pas simple d’entretenir ses plantes et de comprendre leur réel besoin. Pour cela, les Oyas (pots en terre cuite micro-poreux à enterrer au pied de vos plantes) sont une méthode d’irrigation qui permet de s’adapter à votre végétation tout en respectant leur bien-être. Alors, comment irriguer ses plantations de façon plus respectueuse de l’environnement et fabriquer ses oyas maison ? 

Nous vous dévoilons le secret de fabrication de ce système d’arrosage totalement éco-responsable !  

Qu’est-ce que les oyas ?

Ces pots en argile micro-poreux à installer dans votre maison, jardin, ou potager sont à enterrer dans le sol pour irriguer votre plant de tomate, vos fleurs, et toutes vos plantations ! Nous proposons des oyas de toute taille et diamètre afin que vous puissiez toujours trouver le produit le mieux adapté à vos besoins et à la place dont vous disposez.

Ils ont de nombreux avantages, comme d’irriguer parfaitement vos plantations par les racines, et ce, dans le respect de la nature. De l’été à l’hiver, elles vous permettront d’économiser de nombreux litres d’eau tout au long de l’année !

Tous nos modèles sont disponibles à l’achat dans notre boutique, mais vous pouvez également créer les vôtres sans être un as de la poterie ! Découvrez nos astuces de création maison et à moindre coût dans la suite de cet article !

Pourquoi fabriquer ses oyas maison ?

Que ce soit pour arroser ses plantes pour partir en vacances ou tout simplement parce que vous n’avez pas la main verte, les Ollas sont le meilleur moyen de laisser vos végétaux s’hydrater en auto-suffisance. 

L’origine des oyas remonte à plusieurs milliers d’années mais cette technique d’irrigation reste encore très peu utilisée aujourd’hui. Pourtant, il s’agit d’un moyen respectueux de l’environnement et économique d’arroser son jardin.

Ces pots en argile plantés dans la terre permettent à la plante de venir puiser l’eau par porosité. Ainsi, plus besoin de vous soucier de l’arrosage de vos végétaux ! Elles se nourrissent suffisamment par elles-mêmes car leurs racines viennent se développer tout autour de ce pot. En utilisant ce système d’arrosage, vous réaliserez donc jusqu’à 70% d’économie d’eau tout en respectant le bien-être de vos plantes.

Dans l’ensemble, les oyas restent une solution éco-responsable et écologique qui permet donc une irrigation en profondeur directement aux racines, sans risque de mauvaises herbes ou de maladies puisque l’hydratation se fait par la terre et que les feuilles ne sont pas mouillées. 

En apprenant à créer des oyas maison, vous n’aurez plus à vous soucier de la météo ! La plante ne vient puiser l’eau que lorsque sa terre est sèche. Ainsi, par les temps de pluie, elle se régulera et par des temps ensoleillés voire chauds, elle viendra s’hydrater automatiquement.

Grâce à son réservoir d’eau situé sous terre, vos plantes ne subiront donc pas de choc hydrique et vous n’aurez ainsi jamais à vous demander comment sauver une plante sèche !

Comment créer des oyas maison ?

pots en terre cuite vides pour fabriquer des oyas

L’avantage des Ollas, c’est qu’ils s’adaptent à tout type d’environnement. Ainsi, si vous souhaitez faire pousser vos végétaux, irriguer vos espaces verts ou réaliser de la permaculture dans votre jardin, ils resteront idéaux pour toutes vos cultures et les plus petits rentreront sans mal dans vos pots de fleur.

Pour construire votre propre système d’irrigation respectueux de l’environnement, il faudra que vous soyez équipé d’un pot en terre cuite non émaillée (adaptez le diamètre de votre récipient en fonction de votre surface), d’une soucoupe en terre cuite ou d’une assiette dont la taille variera en fonction de votre pot, d’un bouchon de liège (de bière ou de vin), d’une petite pelle et d’un peu de paille

Comment faire des oyas maison ? 

  1. Créer l’étanchéité de votre Oya
  2. Consolider l’étanchéité en remplissant un peu et en laissant reposer une nuit
  3. Planter l’Oya en laissant dépasser quelques centimètres
  4. Remplir le réservoir d’eau
  5. Couvrir l’Oya avec la soucoupe

Rendre étanche votre Oya

Pour choisir une taille adaptée à votre culture. Il faut savoir qu’une oya d’une hauteur de 24 cm et d’une largeur de 12 cm a un rayon d’irrigation de 20 cm. 

Les pots de fleur sont parfaits pour la fabrication des ollas, mais ils ont un petit désavantage, ils ont un trou dans le fond ! La première étape qui va permettre à votre Olla de conserver sa réserve d’eau et de ne pas arroser votre potager en abondance, c’est de l’étanchéifier. Pour cela, grâce au bouchon de liège, vous allez pouvoir boucher le trou d’évacuation de votre jarre en terre cuite

Pour que le bouchon ressorte d’au moins un quart, veillez à bien l’enfoncer en partant de l’intérieur du récipient vers l’extérieur. Si vous remarquez qu’il est trop gros, pas de panique ! En forçant légèrement, il s’adaptera au trou de votre pot. 

Consolider l’étanchéité

Afin de s’assurer de l’efficacité de votre pot, nous vous conseillons de remplir votre pot de quelques centimètres d’eau. Ensuite, vous pouvez laisser reposer toute une nuit avant de l’enterrer au pied de votre plante. 

Quelques fuites d’eau sont à prévoir, mais c’est tout à fait normal. Le bouchon va imbiber l’eau et gonfler permettant ainsi à votre récipient de devenir totalement étanche

Cependant, si vous remarquez des fuites trop importantes par la suite, nous vous recommandons d’utiliser un bouchon plus gros. 

Planter votre Oya dans la terre

Nous vous invitons à rester vigilant dans le choix de l’emplacement de votre Oya. Tout d’abord, il est important de prendre en compte la taille de votre pot afin de pouvoir déterminer l’espace si vous souhaitez planter plusieurs Ollas. Généralement, l’Oya irrigue un rayon de 1,5 fois son diamètre.

De plus, pour installer ce système d’irrigation dans un jardin écologique ou dans un potager, veillez à ne pas placer votre Oya dans un lieu de passage car elle risquerait de se casser. 

Maintenant que vous avez trouvé l’endroit idéal pour planter votre Olla, vous allez devoir creuser votre emplacement en prenant garde à laisser dépasser quelques centimètres. Installez ensuite votre pot sans trop forcer pour éviter le risque que le bouchon ne saute.

Par la suite, nous vous recommandons de vérifier que la terre est bien au contact de votre pot et qu’il n’y ait pas de vide. Cela évite que certains plantes ne s’infiltrent dans votre installation.

Une fois que vous avez réussi à faire votre Olla et qu’elle est désormais installée, vous allez pouvoir commencer à irriguer vos plantes !

Comment utiliser les oyas ?

Pour démarrer votre système d’irrigation, vous devez remplir le réservoir d’eau de votre Olla. Pour économiser l’eau, nous vous conseillons de récupérer de l’eau de pluie afin d’éviter tout gaspillage. 

Ensuite, votre soucoupe vous permettra de fermer votre Oya comme un couvercle. Cela permet de tenir écartés les moustiques ou tout autres insectes.

Si vous voulez un conseil supplémentaire pour éviter une évaporation de l’eau trop rapide et pouvoir remplir votre Oya moins régulièrement, vous pouvez utiliser la paille pour la répartir tout autour de votre système.

Dorénavant, plus besoin de vous soucier de votre arrosage ! Il ne vous reste plus qu’à remplir votre réservoir d’eau de temps en temps, tout en laissant vos plantes faire le reste !

Alors, avez-vous réussi à fabriquer des oyas maison ?

Vote!

Drag the slider and make your voice heard.

Vote!

Drag the slider and make your voice heard.

Sorry.

Exceeded the limit of votes from one IP.

0

Oui

Non

Envie d’en savoir plus pour transformer votre espace vert en un véritable jardin éco-responsable ? Les Ollas vous intéressent ? Cliquez sur ce lien pour découvrir une nouvelle façon d’arroser son jardin ! 

La solution pour un arrosage plus respectueux de l’environnement et des plantes heureuses,

Wepot 

ollas-pack-intérieur

Laissez-vous tenter par notre pack intérieur !

Voir le pack

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *