EnglishFrenchGerman
EnglishFrenchGerman

Devenir  partenaire ? 

logo wepot
EnglishFrenchGerman

CODE PROMO FÊTE DES MÈRES -30% : welovemaman

Créez un récupérateur d’eau de pluie de balcon !

RÉCUPÉRATEUR D'EAU DE PLUIE DE BALCON
Table des matières

Qui a dit que seuls les grands espaces verts ou les maisons avec jardins peuvent récupérer l’eau de pluie ? Pas du tout ! Aujourd’hui, il n’y a pas assez de réactivité par rapport à l’urgence écologique de l’utilisation de l’eau. Pourtant, cette ressource naturelle s’épuise un peu plus chaque jour. Alors comment remédier à cela même dans une petite surface ? Dans cet article, découvrez 5 façons de créer votre propre récupérateur d’eau de pluie pour balcon !

Pourquoi utiliser un récupérateur d’eau de pluie pour son balcon ?

Si vous lisez régulièrement nos articles, vous savez que nous sommes attachés à la question de l’eau.

Dans nos usages quotidiens, nous utilisons des quantités énormes d’eau qui ne sont pas toujours nécessaires. Mais ce qui l’est encore moins, c’est qu’il est question d’utiliser une ressource qui est potable. Alors, à part pour nos besoins vitaux, nous ne devrions pas nous servir de ce qui sort de notre robinet pour arroser notre jardin, nos plantes, nos fleurs ou même pour laver notre voiture.

Par exemple, nous utilisons en moyenne 5 litres d’eau potable et pure pour nos toilettes lorsque nous tirons la chasse !

Mais vous devez comprendre que se tourner vers des méthodes plus écologiques sont utiles pour la planète mais aussi pour vous !

concept écologie. Mains de femme et d'enfant tiennent un dessin de la terre

D’un point de vue économique, la différence de prix est remarquable. Selon les chiffres du site consoglobe.com, il s’avère que “l’arrosage d’une pelouse de 200 m2 consomme environ 700 m3 d’eau par an. Avec l’eau de pluie issue du récupérateur, vous pouvez faire une économie de près de 200 euros”. Il ne s’agit que d’un exemple de jardin. L’eau de pluie est entièrement gratuite. Alors, si l’on prend en compte les usages quotidiens de l’eau, les économies sont bien plus importantes !

En plus, saviez-vous que l’eau de pluie est bien plus nutritive pour vos plantes ? Alors, avez-vous toujours envie d’utiliser une eau potable pour votre jardin ?

Voici 5 façons de créer votre propre récupérateur d’eau de pluie pour balcon !

Il n’y a pas que dans une maison ou un jardin qu’il est possible d’avoir un réservoir d’eau. Au contraire ! Il existe de nombreuses astuces pour créer un produit écologique adapté à votre surface et à votre terrasse.

Avant toute chose, vous devez être vigilant. Installer un collecteur sur votre balcon implique une charge conséquence d’eau. Vous devez donc vous assurer que votre balcon pourra supporter un tel poids. Pour cela, nous vous conseillons en amont de vous tourner vers votre propriétaire ou votre syndic car les mauvaises surprises peuvent vite arriver !

1. Créer un collecteur d’eau grâce à votre gouttière

gouttière au coin de la maison

L’une des meilleures façons de faire de la récupération d’eau, c’est d’utiliser ce dont vous disposez déjà, dont votre gouttière !

Cependant, pour un appartement avec balcon, il y en a deux types : celles qui sont verticales et celles qui sont horizontales en fonction de votre étage.

Si vous possédez une gouttière verticale, il est généralement possible de la démonter ou de la percer en insérant un coude en PVC. Ensuite, vous allez pouvoir le relier à un réservoir d’eau grâce à un tuyau ou un robinet. Si vous vous situez en rez-de-chaussée, il suffit simplement de placer un robinet ou directement une cuve sur la descente de la gouttière.

Si votre gouttière est horizontale, vous allez pouvoir également percer un trou pour y installer un tuyau relié à un collecteur d’eau. Pour éviter tout débordement de votre cuve, nous conseillons de créer un réseau ou d’installer dans tous les cas un robinet.

Si vous n’avez pas de gouttière, cet article est fait pour vous !

2. Créer un récupérateur d’eau grâce à pot à fleurs

Même sans jardin et dans un petit espace, il est possible d’utiliser l’eau de pluie ! Et cela grâce à des pots à fleurs. Pour cela, vous devez vous procurer un support permettant de suspendre vos pots par la rambarde de votre balcon. De cette façon, la récupération des eaux de pluie se fera naturellement, mais il est question ici de récolter une petite quantité d’eau.

pots de fleur pour récupérer l'eau de pluie

Si vous avez besoin de plusieurs litres d’eau, vous pouvez aussi opter pour l’installation d’un pot en plastique (ou une jardinière en plastique) en perçant un trou de la taille d’un tuyau. Ainsi, ce dernier pourra être relié à un collecteur pouvant accueillir une plus grande quantité d’eau.

De cette même façon, vous pouvez aussi créer un réseau reliant votre bac directement à vos plantes pour pouvoir cumuler à la fois récupération et arrosage !

3. Créer une cuve avec une bâche en plastique

Il s’agit d’un système très utilisé pour récupérer les eaux sans que le prix ne soit trop élevé. En accrochant une bâche par les extrémités (grâce à du bois, un cercle en PVC ou tout autre outil), vous allez développer un récupérateur d’eau gratuite efficace, mais qui peut prendre de la place.

Si vous ne voulez pas l’étendre plus que cela, vous pouvez aussi découper un petit bout de la bâche qui servira ensuite à l’eau de s’écouler vers une cuve plus grande.

4. Comment stocker son eau de pluie ?

système de stockage de l'eau de pluie

Encore une fois, nous vous conseillons de ne pas créer un récupérateur trop grand si votre surface ne le permet pas. Si vous comptiez utiliser cette eau de pluie pour arroser votre petit potager ou vos plantes, il est évident qu’en appartement vous aurez besoin de beaucoup moins d’eau que pour un jardin tout entier.

Pour stocker votre ressource gratuite, il est possible d’ajouter une cuve en dessous de chaque système d’installation. C’est une méthode efficace pour obtenir assez de ressource pendant une grande partie de l’année. Vous vous apercevrez très rapidement de la baisse des prix de votre consommation grâce à cette méthode éco-responsable !

En revanche, en période hivernale, il est préférable de dédier votre temps au nettoyage de votre système de récolte des eaux.

5. Avoir une eau pure

Pour être certain d’obtenir un produit naturel qui n’est pas contaminé, vous devez ajouter quelques éléments à vos récupérateurs.

Par exemple, il vaut mieux installer un filtre qui vous permettra de trier et d’empêcher les insectes, les déchets et les eaux sales de passer.

De cette même façon, il est aussi possible d’ajouter un filet ou une moustiquaire sur votre collecteur maison également pour trier les mauvais végétaux.

La pompe est très utile si vous souhaitez raccorder un tuyau d’arrosage à votre cuve. Elle permettra d’avoir un débit plus ou moins important selon vos besoins.

Si vous avez besoin de plus d’aide pour créer votre collecteur d’eau, vous trouverez sur internet une vidéo explicative pour chaque méthode citée dans cet article ! En plus, recevez tout le matériel qu’il vous faut pour réaliser votre récupérateur en fouillant sur internet.

Désormais, vous allez pouvoir vous tourner vers un arrosage de vos plantes, de votre potager ou même de votre jardin miniature de façon gratuite et écologique (en remplissant le réservoir de vos Oyas par exemple) !

La solution pour un produit plus éco-responsable,

Wepot

Partager sur les réseaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Votre devise
CHF Franc suisse
EUR Euro

Les ollas, une méthode d'irrigation ancestrale