Sélectionner une page

Comment récupérer l’eau de pluie sans gouttière ?

par | 31 Oct 2021 | Écologie | 0 commentaires

Chaque année, des milliers de litres d’eau de pluie sont gaspillés alors qu’il s’agit d’un bien précieux. En effet, récupérer cette ressource n’est pas toujours un réflexe pour la plupart d’entre nous. Pourtant, il existe des gestes très simples qui vous aident à faire des économies d’eau tout en adoptant des mesures écologiques. Vous devez savoir que l’eau douce n’est pas nécessaire pour votre jardinage quotidien ou pour vos lessives. C’est tout l’intérêt de récupérer l’eau qui nous est apportée naturellement. Alors comment faire ? Nous n’avons pas tous les mêmes moyens en termes d’habitation. Par exemple, les gouttières sont très utiles pour canaliser cette ressource. Mais comment récupérer l’eau de pluie sans gouttière ? Voici 3 astuces pour mettre en place votre propre réservoir d’eau !

Pourquoi récupérer l’eau de pluie sans gouttière ?

gaspillage d'eau avec un tuyau d'arrosage

Pour la plupart des gens, l’eau potable n’est accessible que par le biais de notre robinet. Et nul par ailleurs. Ce n’est donc pas pour rien qu’à cette date, selon l’étude menée par le site Eaudeparis.fr, “80% des français ont confiance dans l’eau du robinet“.

Pourtant, il est question pour la plupart d’utiliser de l’eau douce potable (normalement réservée à notre consommation personnelle et pour nos besoins) pour n’importe quelle activité. Arroser son jardin, laver sa voiture, cuisiner des aliments, laver sa vaisselle et son linge, toutes ses activités impliquent une consommation journalière de près de 43 litres par personne.

Alors que finalement, il faut savoir que “l’eau de pluie est douce, sans calcaire, sans chlore, sans pesticide“. Ce qui convient parfaitement à n’importe quelle utilisation en dehors de notre hydratation personnelle.

Selon les ressources publiées par le site les-énergies-renouvelables.eu, “En 10 ans, le prix du m3 d’eau a augmenté de 90%“. En plus de cela, il est inutile de rappeler qu’il s’agit d’une ressource rare qui tend chaque année à réduire ses quantités.

Pourquoi récupérer l’eau de pluie sans gouttière ? La réponse est très simple ! C’est avant tout un besoin écologique, économique et surtout vital !

Quelle quantité d’eau peut-on collecter ?

trois arrosoirs devant une réserve d'eau de pluie

À cette date, il est possible de “récupérer en moyenne 600 litres d’eau de pluie par m2 de toiture (soit 60 000 litres par an sur un toit d’une surface de 100 m2)“.

Par exemple, nous consommons 11L pour arroser notre jardin chaque jour. Sur an, cela représente environ 4015L par an.

De plus, les usages personnels tels que laver sa voiture implique 3L par jour. Sur un an, cela fait en moyenne 1095L.

En additionnant chaque utilisation des eaux pour nos usages, nous voyons bien que la récupération d’eau est vraiment bénéfique.

Enfin, l’installation d’un collecteur de pluie n’implique pas de coûts élevés. Dans l’ensemble, c’est une économie de près de 40% qui est réalisée grâce aux cuves.

Comment récupérer l’eau de pluie en terrasse ?

femme lit devant sa terrasse pendant qu'il pleut

Si vous résidez dans une maison, vous devez savoir que votre toit est un outil parfait qui permet de guider l’eau vers votre récupérateur. Pendant les saisons pluviales, il est vrai que l’installation de gouttières est bénéfique. L’eau s’écoulant dans la descente de votre toiture pourra ainsi être accumulée dans cette cuve.

Ensuite, vous avez la possibilité de mettre en place un système de récupérateur d’eau de pluie en bois ou en plastique. En reliant vos gouttières à votre collecteur grâce à un tuyau, vous pourrez ainsi collecter vos eaux.

Comment récupérer l’eau de pluie sans gouttière ou en appartement ? 3 astuces !

Que vous soyez dans un appartement avec terrasse ou même dans une maison avec un extérieur mais sans gouttière, il est toujours possible d’avoir un récupérateur d’eau !

S’il s’agit d’un balcon, nous vous conseillons cependant de choisir des matériaux assez légers car une citerne à eau, ça peut être lourd !

Pour le reste, voici nos 3 astuces pour créer votre propre cuve à eau :

1. Installer un pot de fleur sur votre balcon

eau de pluie accumulée dans un pot de fleur

Il est possible d’installer votre pot à fleur comme pour placer une jardinière (en suspension le long de votre rambarde). Avant qu’elle n’atteigne le sol, l’eau en descente du toit ou même venant du ciel pourra être collectée dans votre pot de potager. Il est donc primordial qu’il ne soit pas percé.

Si vous voulez accumuler plus de contenu lors des périodes pluviales, il existe une variante à ce système. Pour cela, il est préférable de se tourner vers l’utilisation d’un bac en plastique. Ensuite, vous allez pouvoir percer un petit trou afin de venir insérer un tuyau. Ce dernier sera alors relié à une cuve ou à un réservoir. Sinon, vous pouvez aussi créer un réseau d’irrigation directement relié à votre potager par exemple.

2. Placer une bâche pour la collecte de l’eau sans gouttière

Si vous avez besoin d’une surface plus grande de récupération pour obtenir plus de litres d’eau, vous pouvez également vous tourner vers l’utilisation d’une bâche.

Comme pour un système de sac poubelle, fournissez-vous un matériel en forme de cercle. Vous allez pouvoir faire glisser votre bâche à l’intérieur du cercle. En plaçant votre installation sur votre balcon, l’eau de pluie sera alors retenue dans cette cuve.

Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi construire un entonnoir géant pour obtenir un réservoir d’eau. En coupant le bout de votre plastique les eaux pourront alors se diriger vers un autre récipient par le biais d’un tuyau. Vous obtiendrez alors une belle collecte d’eau sans toiture.

Que ce soit dans un jardin de maison ou sur une terrasse, ce réservoir en bâche peut être revisité de différentes façons (installé au sein d’un grand bac ou d’une cuve par exemple).

3. Utiliser un dérivateur des premières eaux comme récupérateur

La collecte d’une eau pure par le biais de votre toiture est possible grâce à un dérivateur des premières eaux, qui sont généralement les plus sales (insectes, saletés, etc).

En étant relié à une citerne ou tout autre contenant, le récupérateur va agir comme filtre ou pompe en évitant que les eaux contaminées ne passent dans le réseau.

Enfin, pour terminer, voici un dernier conseil pour savoir comment récupérer l’eau de pluie sans gouttière. N’hésitez pas à installer un filet ou une moustiquaire au-dessus de votre collecteur. Cela agit comme filtre sur les eaux et empêche tout insecte ou élément extérieur de s’inviter. De cette façon, vous pouvez aussi utiliser une pompe pour nettoyer l’eau de vos cuves.

Désormais, vous n’avez plus aucune raison de ne pas réduire votre consommation d’eau ! Grâce à ces trois méthodes, vous allez pouvoir réaliser l’arrosage de vos plantes et de votre potager de façon écologique !

La réponse pour un arrosage de votre jardin plus écologique et des plantes heureuses,

Wepot

ollas-pack-intérieur

Laissez-vous tenter par notre pack intérieur !

Voir le pack

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *