EnglishFrenchGerman
EnglishFrenchGerman

Devenir  partenaire ? 

logo wepot
EnglishFrenchGerman

CODE PROMO FÊTE DES MÈRES -30% : welovemaman

Comment savoir si une orchidée est morte et la récupérer ?

Comment savoir si une orchidée est morte
Table des matières

L’orchidée est une plante assez fragile qui demande un entretien régulier et précis. Peut-être que vous avez négligé ses besoins en eau ? Peut-être que vous ne lui avez pas prêté assez d’attention ? Ou peut-être que vous ignorez complètement ce qu’il lui faut pour bien pousser. Si bien qu’aujourd’hui, vous vous dites “Mon orchidée meurt, que faire ?”. Pas de panique ! Nous avons pour vous la solution. Dans cet article, on vous explique comment savoir si une orchidée est morte et surtout, on vous donne la recette pour la faire revivre !

Comment savoir si une orchidée est en bonne santé ?

L’orchidée est un symbole de la fécondité. Il en existe plusieurs variétés dont le Phalaenopsis, le Cymbidium ou encore le Dendrobium. Elle est notamment réputée pour les fleurs colorées qu’elle produit qui peuvent être rouges, roses, violettes, blanches ou encore jaunes.

Mais comment connaître ses besoins ? Comme pour la plupart des plantes, elle utilise un certain langage pour vous faire part de son état. Les feuilles, les racines, les fleurs, les couleurs, de nombreux éléments sont à prendre en compte.

Le premier indicateur qui permet de déterminer que votre plante est en bonne santé sont les racines. Si elles sont vertes et denses, c’est que votre plante va bien !

À lire aussi :

Un parterre de fleurs sans entretien en 5 conseils !

Si les feuilles sont jaunes et qu’elles tombent, c’est qu’il y a un problème, mais comment déterminer lequel ? Les racines vous donneront la réponse !

Comment savoir si une orchidée a soif ?

L’orchidée manifeste son besoin en eau à travers des racines grisâtres. Il est important de toujours conserver un contenant humide tout en veillant à ce que l’eau ne stagne pas.

De plus, si le substrat (compost, terreau, écorces, etc) est sec, c’est que votre plante à soif !

Un petit conseil supplémentaire : Si, en soulevant votre plante, vous vous apercevez qu’elle est légère, c’est peut-être qu’elle manque d’eau.

Si vous remarquez que votre orchidée possède des taches de brûlure et certaines cloques sur ses feuilles, il ne faut pas penser qu’elle a soif ! Il est question d’exposition. Lorsqu’elle est placée en direction des rayons du soleil, celui-ci peut brûler ses feuilles. Étant une plante fragile, il vaut mieux lui éviter ce genre d’emplacement.

Comment savoir si une orchidée va refleurir ?

Comme nous l’avons évoqué en début de partie, des racines vertes et denses sont signe de bonne santé. En plus de cela, il peut arriver que ces dernières veuillent sortir de leur pot. C’est bon signe !

Cela signifie qu’elles veulent plus de lumière, et donc qu’elles vont la chercher ! Il faut alors simplement déplacer votre pot vers un lieu plus ensoleillé pour répondre à ses besoins.

Si vous remarquez qu’elle ne fleurit pas malgré de bonnes racines, c’est peut-être parce qu’elle ne se sent pas bien là où elle est placée. En effet, les variations de température peuvent impacter sa floraison. Il vaut mieux qu’elle soit installée dans un lieu où la température est naturelle (chaleur de la journée et fraîcheur de la nuit) et la lumière est présente !

Votre orchidée ne supporterait pas d’être placée à côté d’un radiateur ou dans un passage de courant d’air.

L’orchidée peut avoir une période de repos (sans fleurs) de 3 à 4 mois avant de refleurir !

Pourquoi les feuilles de mon orchidée sont molles ?

Dans cette situation précise, la cause de ce phénomène peut provenir de plusieurs raisons :

  • Une eau trop riche en calcaire ou en chlore,
  • Un arrosage trop abondant ou trop fréquent,
  • Un manque d’eau,
  • Un substrat non adapté à vos orchidées.
  • Une humidité trop faible

Alors comment faire repartir une orchidée sans feuille ? On vous donne nos meilleurs conseils dans la suite de cet article !

Comment savoir si une orchidée est morte ?

Si vous remarquez que votre plante est en très mauvais état, il est possible qu’elle soit morte.

Comment savoir si une orchidée est morte ? Vous devez observer plusieurs critères :

  • Si les racines sont brunes et molles, c’est qu’elles sont en train de pourrir, et donc que votre plante meurt.
  • Si la couronne est molle et détrempée, le même phénomène est en train de se produire.

Ainsi, plus les couleurs de vos orchidées sont sombres, plus l’état est mauvais.

Comment faire repartir une orchidée morte ?

En fonction des besoins et des problèmes de vos orchidées, vous allez devoir adapter votre méthode de récupération. Cela concerne à la fois les orchidées d’intérieur ou de jardin.

Comment récupérer une orchidée morte aux racines pourries ?

Lorsque les racines sont molles et brunes, coupez-les à l’aide d’une paire de ciseaux. Ce sont les signes d’un début de pourriture qui peut s’étendre si elle n’est pas stoppée à temps.

À lire aussi :

Notre sélection de fleurs d’extérieur qui fleurissent toute l’année

Une fois cela terminé, changez le substrat de votre pot (qui peut être infecté) et rempotez vos orchidées.

Comment faire revenir une orchidée en manque d’eau ?

Si vous remarquez que les racines de votre orchidée sont grises, c’est qu’elle manque d’eau. Pour l’arroser, nous vous conseillons de la laisser baigner dans une eau non calcaire pendant au moins 20 minutes.

Une fois le temps écoulé, ne la rempotez pas immédiatement. Laissez-lui le temps d’absorber l’eau et de s’égoutter pour éviter que l’eau ne stagne une fois le rempotage terminé.

Comment arroser une orchidée ?

L’orchidée est une plante au feuillage persistant. Cela signifie qu’elle ne demande que très peu d’arrosage. Le mieux est donc de l’arroser une fois par semaine ou tous les dix jours en période de floraison. En hiver, vous pouvez passer à deux arrosages par mois.

L’orchidée fait partie des plantes acidophiles. Cela signifie qu’elles ont besoin d’un sol acide très pauvre en calcaire. SI vous aviez l’habitude de l’arrosage avec de l’eau du robinet, c’est peut-être la cause de son mal-être ou voire même de sa mort. Elle peut contenir une grande quantité de calcaire et de chlore.

Pour éviter cela, il vaut mieux irriguer la terre de vos orchidées avec de l’eau minérale en bouteille ou même de l’eau de pluie (plus écologique !).

À lire aussi :

Tuto : 9 étapes pour récupérer une Plante trop arrosée !

Si vous avez peur de ne pas connaître la fréquence d’arrosage de votre plante, que vous risquez d’oublier ou même que vous partez en vacances, optez pour des Oyas ! Ces pots en terre cuite agissent par porosité afin que les plantes viennent d’elles-mêmes s’irriguer.

Comment faire renaître une orchidée malade en 5 astuces ?

Désormais, vous avez tous les conseils pour comprendre comment savoir si une orchidée est morte. Si vous souhaitez réunir les conditions optimales au développement de votre orchidée, voici les éléments à respecter :

  1. Il faut qu’elle soit placée dans un pot transparent. Cela permet d’éviter une seconde fois de devoir la récupérer. Le pot transparent aide à voir l’état des racines de vos orchidées et donc leur état de santé globale.
  2. L’exposition est importante. Comme vous l’avez vu, l’orchidée d’intérieur est très sensible aux rayons du soleil. Il ne faut donc pas qu’elle soit en contact direct avec ces derniers. Cependant, il faut qu’elle soit dans un lieu ensoleillé et lumineux. Le pot transparent aide également les racines à bénéficier de soleil, surtout lorsqu’elles veulent sortir du pot.
  3. Choisissez un substrat adapté. Il est possible que votre plante soit tombée malade à cause de cela. Veillez à ce qu’il soit toujours froid et humide.
  4. Ne laissez jamais de l’eau stagner dans votre pot. L’orchidée ne le supporte pas et cela peut provoquer une pourriture des racines. S’il y a un surplus d’eau, veillez à bien l’égoutter.
  5. Utilisez une eau non calcaire et qui ne contient pas de chlore. Elle préfère les sols acides.

Des conseils pour un arrosage écologique et des plantes heureuses,

Wepot

Partager sur les réseaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Votre devise
CHF Franc suisse
EUR Euro

Les ollas, une méthode d'irrigation ancestrale