EnglishFrenchGerman
EnglishFrenchGerman

Devenir  partenaire ? 

logo wepot
EnglishFrenchGerman

CODE PROMO FÊTE DES MÈRES -30% : welovemaman

Tuto : 9 étapes pour récupérer une Plante trop arrosée !

plante trop arrosée
Table des matières

Si seulement les plantes pouvaient parler, ça serait bien plus simple ! Cela nous permettrait de savoir si elles sont assez arrosées ou si elles ont trop d’eau. Malheureusement, ce n’est pas le cas et les conséquences peuvent être graves car une plante trop arrosée peut créer de la pourriture au niveau de ses racines et attirer les insectes nuisibles. Alors peut-être que vous vous dites “J’ai trop arrosé ma plante, que faire ?”. Rassurez-vous, une plante trop arrosée n’est pas forcément perdue ! Voici les astuces pour récupérer votre chère plante !

Comment savoir si une plante a trop d’eau ou pas assez ?

Les symptômes d’une plante trop arrosée sont souvent visibles au niveau des feuilles, de la terre ou des racines. Il est généralement plus facile de reconnaître une plante qui manque d’eau car sa terre est sèche et ses feuilles peuvent jaunir.

Mais comment savoir si votre plante est victime d’un excès d’eau ? Lorsque l’arrosage est abondant, l’oxygène présent dans la terre est chassé.

Voici les symptômes principalement remarqués sur les plants en pot :

  • Les feuilles commencent à jaunir
  • Dans certains cas, ses feuilles peuvent brunir
  • Elle ne pousse plus
  • Il n’y a plus de nouveaux boutons
  • Ses racines présentent des traces de pourriture
  • Sur sa terre, de la mousse ou des algues peuvent apparaître

Pourquoi les feuilles de ma plante sont molles ?

Les plantes, comme notre corps, possèdent un mécanisme de défense lorsqu’elles sont face à des situations de crise. Elle va donc mettre en route son système d’auto-défense pour pouvoir réagir.

Plusieurs signes peuvent vous alerter lorsque votre plante n’est pas en bonne santé. Et parce qu’il n’est pas toujours question d’un problème d’arrosage, en voici quelques-uns :

  • Votre plante ne pousse plus : Son emplacement n’est pas adapté (exposition ou température) ou son arrosage n’est pas optimal.
  • Ses feuilles s’assèchent et ses fleurs se fanent : Elle est victime d’un manque d’eau ou d’une exposition trop chaude ou trop ensoleillée.
  • Les feuilles de votre plante sont molles : L’excès d’arrosage provoque un affaiblissement de votre plante, elle commence à pourrir.
  • Des taches blanches se sont créées sur les feuilles : Cela peut être dû à un excès d’arrosage ou la période d’arrosage n’est pas optimale (arroser lorsqu’il y a du soleil provoque une brûlure des feuilles au contact des rayons).

Si les feuilles de votre plante jaunissent, cela peut être dû à un excès d’arrosage. Mais il est aussi possible que votre plante manque de fer !

Comment protéger les plantes du gel ? Toutes les solutions !

Comment soigner une plante trop arrosée en 9 étapes ?

L’excès hydrique n’est pas toujours la cause d’une mauvaise habitude d’arrosage. L’environnement peut aussi impacter la croissance de vos végétaux. Il peut y avoir des pluies abondantes ou votre sol peut être assez lourd.

Si vous pensez que votre plante est sur le point de rendre l’âme parce que vous avez eu la main lourde sur les arrosages, rassurez-vous ! Il reste encore quelques astuces pour faire en sorte qu’elle retrouve une santé. Tout d’abord, nous vous conseillons de suivre attentivement ces 9 étapes !

Comment sauver une plante qui a été trop arrosée ? Étape n°1 : Déplacez votre plante à l’ombre !

Bien entendu, il est inutile de préciser qu’il faut stopper toute irrigation pour éviter d’empirer la situation. De plus, nous vous conseillons de déplacer votre plante en pot à l’ombre. Lorsqu’elle est en plein soleil, elle doit activer son mécanisme de défense pour réagir face au risque de sécheresse.

Elle pourra alors reprendre des forces et retrouver ses fonctions pour simplement concentrer ses efforts sur son excès d’humidité.

Étape n°2 : Retirez la plante de son pot

Comme nous vous l’avons expliqué en début d’article, un drainage en trop grande quantité empêche l’oxygène de pénétrer dans les racines de la plante. La meilleure solution est donc de la laisser respirer en la retirant de son pot.

Il faut tapoter sur les bords du contenant pour que les racines se décollent plus facilement. Attrapez ensuite la plante délicatement par sa base pour ne pas risquer qu’elle ne s’abîme encore plus.

Étape n°3 : Comment faire sécher une plante trop arrosée ?

Laissez sécher votre plante hors de son pot pendant quelques heures. Le mieux est de la placer sur un récipient aéré pour que chaque partie de la terre puisse sécher.

Le temps de séchage va dépendre de l’excès d’humidité. Il vaut mieux laisser trop de temps que pas assez. Lorsque vous remarquez que le sol devient plus clair et plus sec, c’est que vos végétaux commencent à absorber l’eau.

Lorsqu’il s’agit d’une succulente (qui se développe mieux avec la sécheresse), l’un des meilleurs conseils est d’utiliser du papier absorbant en supplément.

L’eau non-calcaire pour une plante : la bonne solution ?

Étape n°4 : Retirez les racines pourries, la mousse ou les algues

Afin d’éviter que les parties pourries ne se développent encore plus, il est préférable de les retirer. À l’aide d’un sécateur ou d’une paire de ciseau, retirez celles qui sont de couleur brune pour ne conserver que celles qui sont blanches.

Si votre terre présente des traces de mousse ou d’algues, nous vous conseillons de les retirer également délicatement pour ne pas abîmer les parties encore en bonne santé.

Étape n°5 : Rempotez votre plante trop arrosée

Procurez-vous un pot adapté à votre plant. Il est préférable qu’il contienne des trous de drainage pour éviter que l’eau ne stagne dans la terre lorsque vous arrosez. De la même façon, vous pouvez ajouter des billes d’argile ou réaliser un lit de gravier dans le fond du pot.

Une fois l’installation terminée, ajoutez de la terre de rempotage et du terreau. Tassez légèrement le tas de terre avant d’installer votre plant.

Comment sauver une plante qui a eu trop d’eau ? Étape n°6 : Humidifiez légèrement la terre.

Pour ne pas passer d’un stress hydrique à un arrosage excessif, il est recommandé d’arroser légèrement votre plant en petite quantité. Il faudra ensuite attendre que la terre s’assèche à nouveau pour passer à l’étape suivante.

Étape n°7 : Arrosez !

Lorsque le sol de votre plant est bien sec, vous pouvez passer à l’irrigation. Le mieux est de ne pas le faire en abondance et de bien répartir l’eau. Il faut veiller à ne pas trop humidifier les feuilles surtout si vos pots sont dans votre jardin en plein soleil. Elles risquent de brûler à cause des rayons de ce dernier.

Comment récupérer une plante trop arrosée ? Étape 8 : Ajoutez de l’engrais !

Attention ! Cette étape ne doit être réalisée qu’après l’arrivée des premières pousses. Cela signifie que votre plant reprend des forces et qu’elle peut continuer de pousser. À partir de là, vous allez pouvoir lui apporter de bons nutriments grâce à de l’engrais.

Pour cela, vous pouvez opter pour des nutriments liquides à mélanger avec votre eau ou des produits à base d’huiles essentielles. Lorsque cette étape est réalisée avant l’arrivée des premières pousses, vous risquez d’abîmer les racines. Une fois que votre plant a repris des couleurs, n’hésitez pas à en rajouter.

Comment sauver une plante sèche ? 5 astuces !

Comment sauver une plante gorgée d’eau ? Étape n°9 : Espacez vos arrosages.

Maintenant que vos végétaux ont meilleure mine, vous allez pouvoir reprendre un rythme d’arrosages plus modéré. Le mieux est de vérifier lorsque la terre est sèche pour arroser. Vous pouvez tâter avec votre doigt pour sentir si l’irrigation est nécessaire. Il vaut mieux irriguer lorsque votre plant est dans le besoin plutôt que de fixer un drainage régulier.

Comment faire revivre une plante ? Avec un arrosage optimal !

Nos plantes, qu’elles soient d’intérieur ou d’extérieur, ont des besoins différents. Que ce soit au niveau de l’exposition (ensoleillé ou ombre), de la quantité d’eau à utiliser ainsi que la fréquence ou encore sa qualité, il faut adapter vos méthodes d’irrigation en fonction de ces éléments.

Par exemple, certaines plantes sont acidophiles. Cela signifie qu’elles ne supportent pas les sols riches en calcaire. Pour cela, il faudra utiliser une eau non-calcaire pour arroser vos plantes.

Qu’en est-il de la fréquence ? Encore une fois, renseignez-vous sur les besoins des végétaux de votre extérieur ou de votre intérieur.

La meilleure astuce pour arroser vos plantes sans efforts !

Certains facteurs peuvent influencer la fréquence à laquelle vous allez devoir arroser. Par exemple, un environnement trop chaud favorise la sécheresse et implique d’arroser plus. Une eau riche en sel peut aussi provoquer une déshydratation. Finalement, cela ne dépend donc pas que de vos habitudes.

Si vous partez en vacances, que vous n’arrivez pas du tout à irriguer vos plantes correctement ou que vous n’avez pas du tout la main verte, nous avons une solution à vous proposer : les Oyas !

Que ce soit pour votre maison ou pour votre extérieur, le système d’irrigation goutte-à-goutte est plus qu’efficace. Une Oya est un pot en terre cuite qui permet d’irriguer vos végétaux par porosité. En simple, ils viennent d’eux-mêmes d’hydrater par la racine et il n’y a aucun risque de surplus, de manque ou d’eau stagnante.

Des conseils de qualité pour un arrosage écologique et des plantes heureuses,

Wepot

Partager sur les réseaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Votre devise
CHF Franc suisse
EUR Euro

Les ollas, une méthode d'irrigation ancestrale