EnglishFrenchGerman
EnglishFrenchGerman

Devenir  partenaire ? 

logo wepot
EnglishFrenchGerman

CODE PROMO FÊTE DES MÈRES -30% : welovemaman

Tuto : Sauver un cactus qui ramollit !

cactus qui ramollit
Table des matières

S’il y a bien une plante qui subit les rumeurs, c’est le cactus ! Il est résistant, il n’a pas besoin d’eau, il tient des années, c’est complètement faux ! C’est sûrement la raison pour laquelle vous vous demandez pourquoi la plante robuste et solide qui est dans votre salon est dans un mauvais état. Considéré souvent comme une solution pour ceux qui n’ont pas la main verte, il faut savoir que le cactus aussi a besoin d’être entretenu. Alors pourquoi vous avez un cactus qui ramollit ? Pourquoi pourrit-il ? Comment le sauver ? Comment savoir s’il a soif ? On vous dit tout dans cet article !

Pourquoi mon cactus ne va pas bien ?

Provenant de la famille des Cactacées, le cactus est une plante xérophyte. Elle supporte mieux les conditions climatiques où l’humidité et l’apport en eau est faible et où le climat est chaud et sec.

Lorsqu’il pleut, le cactus va contenir l’eau accumulée dans ses feuilles pour pouvoir survivre à une longue période de sécheresse.

Les cactus, comme toute plante, peuvent aussi avoir des maladies, vieillir, s’affaiblir et voire même mourir lorsque les conditions de sa croissance ne sont pas optimales. Pourriture au niveau des racines, cactus tombant, plante jaune qui ramollit, il existe plusieurs signaux indiquant que votre cactus va mal. Pour cela, vous allez devoir réaliser une étape d’observation de votre plante.

Pourquoi j’ai un cactus qui ramollit ?

L’une des premières erreurs d’entretien de cactus est au niveau de l’arrosage. Certains pensent qu’il n’a pas du tout besoin d’arrosage. D’autres considèrent qu’il lui en faut. Cependant, un surplus d’arrosage est très mauvais pour votre plante. Étant une plante xérophyte, elle se contente d’un minimum d’eau pour survivre.

À lire aussi :

Comment sauver une plante sèche ? 5 astuces !

Mais lorsque l’arrosage est abondant, le cactus va alors se gorger d’eau et donc devenir tout mou. C’est un phénomène qui est visible à l’œil nu car, puisque qu’il est ramolli, votre cactus va avoir tendance à pencher sur le côté. Dans certains cas, il peut aussi être visible seulement au niveau des racines qui peuvent pourrir.

Ce sont les premiers signaux inquiétants. Dans une situation pire, des tâches marrons vont éventuellement se produire sur votre cactus. Si cela se produit, il va falloir veiller à ce que votre cactus ne soit pas infesté de cochenilles ou de champignons.

En tant que jardinier, il est possible que cela provienne d’une autre raison.

Un lieu trop humide

Cela peut se produire après un excès d’arrosage ou dans un lieu où l’humidité est trop importante. Certains lieux sont souvent trop humides. Étant donné qu’il s’agit d’une plante habituée à un climat sec, elle reste donc très sensible à la moindre humidité.

Le substrat de votre plante est la cause d’un cactus qui ramollit

Un sol trop peu drainant peut également ramollir votre cactus. Il va retenir toute l’humidité dans la terre et ce même si vous n’arrosez pas régulièrement votre plante. Le problème peut donc provenir de la terre ou du substrat de votre cactus.

Le pot de votre plante

Le substrat peut être la cause d’un cactus qui ramollit, mais le contenant aussi ! Ici encore, si vous laissez une place trop importante pour laisser l’eau s’infiltrer, elle va s’accumuler et stagner. L’humidité est encore une fois trop présente ce qui est très mauvais pour votre plante.

Comment voir si un cactus a soif ?

Le cactus étant une plante résistante, il se contente d’une faible quantité d’eau pour se développer. Mais cela ne signifie pas qu’il peut survivre sans aucune goutte d’eau !

Si votre cactus manque d’eau, il va alors petit à petit se flétrir. Les principaux signes seront remarqués principalement au niveau des feuilles qui vont se recroqueviller. C’est un problème d’autant plus récurrent lorsqu’en plus de ne pas l’arroser, il a trop chaud !

À lire aussi :

Tuto : 9 étapes pour récupérer une Plante trop arrosée !

Qu’il soit placé en intérieur près d’une fenêtre au soleil ou même dans votre jardin en plein soleil, votre cactus peut avoir chaud. Surtout si le cactus flétri est en manque d’eau.

Le changement de climat est très important. Il est possible que vous ayez créé chez votre cactus un choc. En passant du magasin, dans une maison en intérieur ou dans un jardin en extérieur, les températures et l’humidité ne sont pas les mêmes. Et votre cactus peut en souffrir.

Tuto : Comment sauver un cactus qui ramollit ?

Lorsqu’il est question d’arrosage trop fréquent, le premier geste à avoir est de stopper tout arrosage. Vous devez donc vous demander “Que faire ensuite si mon cactus est mou ?”.

Lorsque l’inondation est trop importante, voici les différentes étapes à suivre :

Étape 1 : Faire sécher le cactus qui ramollit

Sortez votre cactus de son pot et laissez les racines sécher pendant plusieurs heures. Vous pouvez remettre votre plante dans un nouveau pot une fois que vous considérez qu’elles sont bien sèches.

Pour accélérer le processus (ou lorsqu’il y a vraiment trop d’eau), n’hésitez pas à utiliser un papier absorbant.

Étape 2 : Comment récupérer un cactus qui pourrit ? Couper les parties malades !

Si votre plante souffre d’une infection par des bactéries ou des champignons, il est urgent d’agir. Ce phénomène peut donner lieu à une nouvelle maladie qui peut être fatale pour vos plantes. Pour éviter que la pourriture ne contamine les parties encore saines de la plante, coupez-les !

Il vaut mieux réaliser cette étape à l’aide d’un sécateur désinfecté et vous armer de gants pour ne pas vous blesser. C’est généralement toute la base du cactus brunie qu’il faut couper.

Étape 3 : Réalisez un nouveau mélange de terre dans votre pot

Il vaut mieux éviter de choisir un cache pot trop grand pour votre cactus. L’eau ne pourra pas stagner dans les espaces vides. L’argile et les trous de drainage sont les meilleurs matériaux pour une plante résistante.

Ensuite, vous allez devoir choisir un nouveau substrat pour votre cactus. Il ne faut pas opter pour une terre trop riche mais réaliser un mélange adapté.

Pour cela, nous vous conseillons de réaliser une mixture avec 1/3 de terre de jardin, 1/3 de sable et 1/3 de terreau (ou de tourbe).

Étape 4 : Rempotez votre cactus qui ramollit

Après avoir coupé chaque partie contenant de la pourriture, il est nécessaire d’attendre quelques semaines (plus les tiges sont minces, plus le temps est long). Cela permet au tissu végétal qui a été coupé de se durcir pour créer un cal (un tissu protecteur). C’est une sorte de cicatrisation de vos plantes.

À lire aussi :

Comment savoir si une orchidée est morte et la récupérer ?

Une fois que le nouveau substrat est installé, vous allez pouvoir replacer le cactus aux racines sèches dans son pot ! Laisser passer quelques semaines pour que les racines puissent se former avant d’arroser.

Que faire si mon cactus a soif ?

Un cactus mort ou tombant est mauvais signe. Mais cela ne signifie pas qu’il est trop tard pour le sauver. Si vous n’avez pas assez arrosé vos plantes, il ne faut surtout pas créer de choc avec des arrosages immédiats.

Nous vous conseillons de le vaporiser légèrement pour le rafraîchir. Vous pouvez également le sortir dans votre jardin si vous considérez que la température est plus fraîche (pas en plein hiver !).

Si vous souhaitez l’arroser, veillez en amont à la qualité du pot ! Il faut qu’il soit bien drainant pour ne pas produire l’effet inverse.

Où placer le cactus dans la maison ?

Si vous avez un cactus qui jaunit et qui est ramolli, il est possible que cela provienne d’un manque de lumière ! Malheureusement, cela peut aussi provoquer une maladie.

Le cactus est une plante succulente qui peut être installée à la fois en intérieur, mais aussi dans un jardin. Mais pour que sa croissance soit optimale, il lui faut de la lumière.

En intérieur, il se plaira à côté d’une fenêtre exposée en plein sud-ouest. La lumière sera ainsi présente une grande partie de la journée.

Ce qu’il faut à tout prix éviter, ce sont les courants d’air !

Comment arroser son cactus ?

Pour les plantes grasses, les arrosages dépendent de la variété. Le meilleur moyen de savoir si elles ont besoin d’entretien, c’est de planter votre doigt dans le terreau. S’il ressort sec, c’est que vous pouvez l’arroser avec un faible débit. Au printemps, votre cactus entrera en période de floraison.

Si vos succulentes sont dans votre jardin, attention à la période de l’hiver ! Le fait que les températures soient fraîches est une bonne chose. Cependant, elles ne résistent que rarement au gel. Protégez-les !

Entre novembre et février, il vaut mieux stopper les arrosages. Il va hiberner pour avoir une meilleure croissance. Les températures idéales en hiver sont situées entre 10 et 12°C. S’il fait plus chaud chez vous en hiver, il faudra alors l’arroser au moins une fois par mois.

La solution pour un arrosage écologique et des plantes heureuses,

Wepot

Partager sur les réseaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Votre devise
CHF Franc suisse
EUR Euro

Les ollas, une méthode d'irrigation ancestrale