Sélectionner une page

14 Association de plantes pour un potager vigoureux !

par | 11 Juil 2021 | Jardinage | 0 commentaires

Dans votre potager, certaines plantes sont compagnes. Cela signifie qu’en les plantant l’une à côté de l’autre, elles vont s’apporter mutuellement des éléments propices à leur croissance. L’association de plantes est une méthode efficace pour éviter tout engrais ou pesticides car certains végétaux peuvent même faire fuir des insectes ! Alors, quelles sont les plantes qui sont compagnes ? Lesquelles ne le sont pas ? On vous dit TOUT !

Pourquoi se tourner vers l’association de plantes dans votre potager ?

Comme vous l’aurez compris, certaines plantes ont des apports nutritifs qui permettent à d’autres de bien pousser. C’est ce qui est appelé l’association allélopathique dans la permaculture.

De plus, elles peuvent agir comme répulsif, ou au contraire attirer des végétaux aidant à leur développement. L’atout supplémentaire, c’est qu’elles peuvent se protéger contre certaines maladies.

C’est donc une véritable biodiversité que vous pouvez réaliser simplement en installant des plantes compagnes.

Par exemple, les légumineuses (haricots, pois ou lentilles) ont la particularité d’attirer de l’azote atmosphérique. Elles seront donc d’excellentes compagnes pour les tomates ou les cucurbitacées qui en ont besoin pour bien pousser.

Il faut savoir que certaines plantes peuvent pousser en étant complémentaires de par leurs racines. C’est donc très utile lorsque vous n’avez pas assez de place dans votre potager (carré potager ou potager pour balcon) pour faire pousser tous vos légumes favoris. Certains peuvent se superposer sans qu’il n’y ait d’étouffement.

Vous pouvez aussi profiter de l’association de plantes pour faire pousser des végétaux qui se récoltent en même temps. Vous gagnerez ainsi de l’espace et du temps !

Les plantes aromatiques aident à faire fuir les insectes

Grâce à leurs odeurs qui peuvent être plus ou moins développées, planter des plantes aromatiques sont est un très bon moyen de faire fuir les insectes nuisibles pour votre potager.

Par exemple, l’ail permet de se débarrasser d’une large variété d’insectes. Il permet également le bon développement des carottes, des betteraves, des fraisiers et des tomates. En revanche, il est moins favorable à une plantation près des choux, des haricots et des pois.

L’aneth est un très bon ami de la carotte et des concombres. En le plantant à côté, il pourra former une protection et favoriser leur croissance.

De plus, le basilic permet d’éloigner à la fois mouches et moustiques mais il aide considérablement la tomate, les asperges et les aubergines à se développer.

La bourrache possède de nombreux bienfaits lorsqu’elle est installée au sein d’un potager. En effet, elle permet d’attirer les abeilles (et ainsi produire du pollen) mais aussi de se débarrasser des limaces (tout comme le cerfeuil) et des vers de vos tomates, vos pommes de terre, vos fraisiers et vos courgettes.

La lavande et le thym sont aussi d’importants répulsifs contre les pucerons, les punaises ou encore les mouches blanches !

Quelle association de plantes est favorable à votre potager ?

Les possibilités de combinaison de plantes compagnes sont multiples. En fonction de vos goûts et de vos envies vous allez pouvoir choisir lesquelles vous conviennent le mieux. Pour vous aider, voici un petit récapitulatif des associations de plantes qui vont être positives pour votre potager.

  • L’asperge : Elle est compagne du haricot, du persil, la tomate, du concombre, du poireau, des pois et la laitue.
  • L’aubergine : Elle favorise le développement des haricots verts, du poivron et du radis.
  • La carotte : Réputée pour ses bienfaits, elle aide à la croissance du poireau, de l’oignon, la laitue, des pois, des radis, la tomate, la ciboulette, la coriandre, du romarin et de l’échalote.
  • La betterave : Elle est positive pour l’ail, le céleri, le chou, l’échalote, l’épinard, le haricot, la laitue, l’oignon et le radis.
  • Le céleri : Il favorise la croissance de la betterave, du chou, du concombre, du haricot, du poireau, des pois et de la tomate
  • Les choux : Ils sont des plantes compagnes de la betterave, le céleri, le concombre, les épinards, les haricots, la carotte, la laitue, les pois, la pomme de terre, les salsifis et la tomate.
  • La courge : Elle s’associe parfaitement avec le chou, la laitue, le maïs et la pomme de terre.
  • L’Épinard : Il favorise la croissance de la betterave, la laitue, du haricot, de l’artichaut, du radis, la pomme de terre et de la tomate.
  • Le haricot : Il est majoritairement positif pour la carotte, le céleri, le chou, le concombre, l’épinard, la betterave, la laitue, le maïs, et la pomme de terre.
  • La laitue : Elle s’associe très bien avec la betterave, carotte, chou, courge, fève, le haricot, navet, l’oignon, le poireau, le radis et la tomate.
  • L’oignon : Il est positif pour le développement de la carotte, la laitue, le panais, la mâche et le radis.
  • Le poireau : Il est favorable à la poussée de l’artichaut, de l’asperge, la carotte, l’oignon, le céleri, la laitue et la tomate.
  • La pomme de terre : Elle est une plante compagne du céleri, du maïs, du chou, la courge, l’épinard, la fève, du haricot, du potiron, du radis et de la tomate.
  • Le radis : Il permet de faire pousser la carotte, l’épinard, le concombre, l’épinard, le haricot, la laitue, l’oignon et les tomates.

Quelle association de plantes ne faut-il pas faire ?

Bien que certaines plantes puissent avoir des effets très positifs sur la croissance de leurs compagnes, d’autres peuvent être très nocives ! Voici la liste des associations de plantes qu’il ne faut surtout pas réaliser :

  • L’asperge : Elle n’est pas favorable à l’ail, la betterave et l’oignon.
  • L’aubergine : Elle ne s’associe pas avec la pomme de terre et l’oignon.
  • La betterave : Elle n’aide pas l’asperge, les épinards, la carotte, le poireau et la tomate à se développer.
  • Le chou : Il n’est pas associé à la courgette, au fenouil, à la mâche, au poireau et au radis.
  • Le fenouil : Il n’est pas compatible avec le chou, le concombre, l’épinard, le haricot, le navet, le panais, la tomate et pratiquement la majorité des légumes.
  • Le haricot : Il n’aide pas la croissance de l’ail, de la courgette, de l’échalote, du fenouil, de l’oignon, du poireau et des pois.
  • Le poireau : Il n’aime pas le chou, la betterave, le haricot, le persil et les pois.
  • Les pois : Ils ne sont pas favorables à l’ail, l’échalote, l’oignon, le persil et le poireau.
  • Les pommes de terre : Elles ne sont pas favorables au développement de l’aubergine, la betterave, la carotte, le céleri, et du concombre.

Grâce à toutes ces astuces, vous aurez toutes les cartes en main pour réaliser un véritable potager biologique et faire de la permaculture ! Pour le reste, il ne vous reste plus qu’à bien arroser votre jardin afin de bien entretenir votre potager !

La solution pour un arrosage plus écologique et des plantes heureuses,

Wepot

ollas-pack-intérieur

Laissez-vous tenter par notre pack intérieur !

Voir le pack

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *