EnglishFrenchGerman
EnglishFrenchGerman

Devenir  partenaire ? 

logo wepot
EnglishFrenchGerman

CODE PROMO FÊTE DES MÈRES -30% : welovemaman

Arrosage par gravité : La technique indispensable de jardinage !

Arrosage par gravité
Table des matières

La question de l’arrosage est récurrente chez les passionnés de plantes vertes. À quelle fréquence faut-il arroser ? En quelle quantité ? Comment faire lorsque l’on part en vacances ? Ou que l’on n’a pas de prise ou de point d’eau à proximité ? Comment réduire ses consommations d’eau ? Ce sont autant d’informations qu’il faut retenir. Et si vous choisissiez d’utiliser une méthode d’arrosage écologique, économique et autonome pour vos plantes ? L’arrosage par gravité offre de nombreux avantages si vous souhaitez faire pousser vos plantes en gagnant du temps pour vous. Dans cet article, on vous explique pourquoi l’arrosage goutte à goutte est la meilleure solution et comment créer le vôtre !

Qu’est-ce que l’irrigation par gravitation ?

Oubliez votre arrosage automatique qui déverse des quantités énormes et voire inutiles tous les soirs à la même heure. L’irrigation par gravité est une méthode bien plus naturelle pour hydrater vos plantes. Ici, il est question de laisser la terre nourrir ses plantes grâce à l’effet de gravité qu’elle produit.

Le principe est simple : une grande cuve d’eau est installée en étant surélevée par rapport à la plantation.

Quels systèmes d’arrosage pour pot de fleurs choisir ?

Grâce à la gravité et une légère pression, l’eau pourra ainsi s’écouler le long de vos plantes que ce soit à l’aide de goutteurs placés sur un tuyau ou d’une cuve.

Ce système de goutte à goutte ne nécessite donc aucun branchement électrique. Il n’est pas non plus nécessaire de le relier à un robinet d’eau. Il faudra simplement prévoir un réservoir plus grand si vous voulez espacer l’entretien ou que vous vous absentez pendant une longue période.

Comment arroser par capillarité ?

La différence d’un arrosage par gravité et un arrosage par capillarité est le fait que ce dernier agit grâce à la “capacité de l’eau à pouvoir filtrer pour être distribuée à travers tous les espaces d’air jusqu’à ce qu’ils soient recouverts.”

Ici, le réservoir peut être placé en dessous de vos plants car la pression permettra à l’eau de s’infiltrer par le tuyau. Certaines matières telles que la céramique agissent également à la façon d’un arroseur goutte à goutte. Les Ollas, par exemple, sont des pots en cuite qui agissent par micro-porosité afin que les plants puissent s’hydrater en autonomie.

Par gravitation, la pression est également nécessaire mais la gravité impacte plus le flux de l’eau. C’est la raison pour laquelle votre potager doit être placé en dessous de la cuve, sinon vous risquez d’avoir besoin d’une pompe.

Ce sont donc autant de systèmes d’irrigation différents mais qui restent tout aussi écologiques et économiques en eau.

Comment réaliser un arrosage goutte à goutte artisanal ?

Quels sont les avantages d’un système d’arrosage par gravité ?

Vous l’aurez compris, votre utilisation de l’eau est bien plus réduite car elle est répartie de façon équitable dans votre jardin sans avoir de surplus. C’est une différence qui importe si l’on prend en compte les litres d’eau qui sont dépensés par un arrosage automatique généralement diffusé deux fois par jour (et plus en période de chaleur) à l’aide d’un programmateur.

D’autant plus que cela dépend de vos plantations. Vous ne pouvez pas arroser de la même façon des plantes dans un jardin ou des légumes dans un potager. Chaque espèce a ses besoins en eau. Le goutte à goutte par gravité permet donc de trouver un bon équilibre.

Comment créer un système d’irrigation en goutte à goutte ?

irrigation par gravité

Pour démarrer l’installation de votre kit d’irrigation, vous allez devoir vous équiper d’une grande cuve (plus elle contiendra de litres, moins vous aurez à vous en occuper), des tuyaux (leur longueur dépend de la surface d’arrosage) de diamètres différents, de goutteurs et si vous le souhaitez d’un programmateur à distance (fonctionnant avec des piles).

Avant toute chose, il est préférable de réaliser un plan des réseaux d’arrosage que vous souhaitez mettre en œuvre. Vous allez devoir répartir chaque tuyau en ligne tout en créant un équilibre au niveau de la pression. Les gros tuyaux permettront de relier la cuve au réseau puis les plus petits pourront diffuser l’eau dans les rangs de votre potager ou jardin.

5 systèmes d’arrosage automatique pour potager fait maison

Passez à l’installation de votre kit d’arrosage par gravité !

Réalisez vos raccords en plaçant chaque tuyau sur vos plantes en ligne. Ensuite, vous allez pouvoir ajouter les goutteurs au niveau des différentes plantes. L’avantage des goutteurs, c’est que vous pouvez régler la pression pour qu’elle soit plus légère pour les plantes réclamant moins d’eau.

Enfin, vous allez pouvoir mettre en place votre programmateur. Misez sur des heures différentes selon les réseaux pour ne pas impacter le débit.

Si vous voulez un dernier conseil, testez vos accessoires et votre kit final une fois assemblé, pendant plusieurs jours. Cela évitera de perdre vos plantes si les raccords ne fonctionnent pas.

Un arrosage écologique pour des plantes heureuses,

Wepot

Partager sur les réseaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Votre devise
CHF Franc suisse
EUR Euro

Les ollas, une méthode d'irrigation ancestrale