Devenir  partenaire ? 

logo wepot

CODE PROMO FÊTE DES MÈRES -30% : welovemaman

Les gestes à avoir au potager en novembre !

gestes à avoir au potager en novembre
Table des matières

Novembre au potager est un mois de préparation et de transition. Alors que l’automne se termine et que l’hiver pointe son nez, c’est le moment idéal pour préparer votre jardin pour les mois froids à venir. Dans cet article, nous explorerons les gestes à avoir au potager en novembre pour le maintenir sain et productif. De la protection des plantes contre le froid à la planification des semis d’hiver, nous couvrirons tout ce dont vous avez besoin pour réussir votre jardinage en cette saison. Préparez-vous à découvrir comment votre potager peut non seulement survivre, mais aussi prospérer pendant ce mois crucial.

Comment préparer la terre du potager pour l’hiver ?

Alors que les jours raccourcissent et que le froid commence à s’installer, les activités au jardin ne diminuent pas pour autant. Au contraire, novembre est un mois charnière qui requiert attention et savoir-faire spécifiques.

Que vous soyez un jardinier amateur ou expérimenté, ces conseils vous aideront à préparer au mieux votre potager pour l’hiver, tout en maximisant vos chances de récoltes tardives et de préparation pour le printemps à venir.

1. Nettoyer votre potager pour l’hiver

L’arrivée de novembre marque un moment clé pour préparer votre potager pour l’hiver. Le nettoyage est une étape cruciale. Retirez toutes les plantes mortes ou malades pour éviter la propagation de maladies ou de parasites. Cela inclut également les mauvaises herbes, qui peuvent être tenaces et compétitives pour les nutriments essentiels.

Assurez-vous de nettoyer soigneusement les outils et les supports de plantes. Cela empêche la transmission de maladies l’année suivante. Si vous avez des structures telles que des tuteurs ou des treillis, vérifiez leur état et faites les réparations nécessaires.

2. Choisir des engrais adaptés au mois de novembre

Bien que novembre ne soit pas le mois le plus actif pour la fertilisation, il est important de préparer le sol pour le printemps suivant. Utiliser un engrais riche en phosphore et en potassium aidera à renforcer les racines des plantes, les rendant plus résistantes au froid et aux maladies.

L’ajout de compost ou de fumier bien décomposé est également une excellente manière d’enrichir le sol. Ce type d’amendement organique améliore la structure du sol, augmente sa capacité de rétention d’eau et fournit une source de nutriments lente et régulière.

Quels sont les légumes à planter au mois de novembre ?

Le mois de novembre, souvent associé à la préparation pour l’hiver, offre également des opportunités uniques pour les jardiniers passionnés. Cette période de l’année est idéale pour certaines plantations qui prospéreront malgré le froid approchant.

Quel légume planter en pleine terre en novembre ?

Semer en novembre peut sembler contre-intuitif, mais c’est en réalité une période propice pour certaines plantes qui s’épanouissent dans le froid ou qui se préparent pour une récolte précoce au printemps. Voici quelques plantes idéales à semer durant ce mois :

  1. Les Pois: Choisissez des variétés résistantes au froid. L’astuce est de semer profondément pour protéger les graines du gel et de pailler abondamment pour conserver la chaleur du sol.
  2. Les Épinards: Robustes et résistants au gel, les épinards sont parfaits pour une culture en fin d’automne. Un bonus : le froid peut adoucir et sucrer les feuilles, améliorant ainsi leur goût.
  3. La Mâche (ou Valérianelle): Cette salade d’hiver est très résistante au froid. La mâche peut germer à des températures basses et continue à pousser tout au long de l’hiver.
  4. L’Ail: Choisissez une variété adaptée à votre climat. L’ail planté en novembre développera ses racines avant l’hiver et reprendra sa croissance au printemps pour une récolte en début d’été.
  5. Les Radis d’Hiver: Le radis noir ou le radis d’hiver sont parfaits pour un semis en novembre. Ils se développent avec un ensoleillement réduit et peuvent être récoltés tout au long de l’hiver.
  6. Les oignons et les échalotes : Ces plantes développent leurs racines en hiver pour une croissance au printemps.
  7. Les choux : Certaines variétés résistantes au froid peuvent être plantées en novembre pour une récolte au printemps comme le chou de Bruxelles ou le chou frisé.
  8. Les fèves : Semer des fèves en novembre permet une récolte précoce au printemps. Elles sont résistantes au gel et peuvent survivre à des températures relativement basses.
  9. Les carottes : Bien que souvent associées à la plantation de printemps, certaines variétés de carottes peuvent être semées avec succès en novembre, surtout dans les régions au climat doux.

Nos conseils pour la plantation d’un potager en novembre

Pour se lancer dans la plantation de légumes au mois de novembre, nous vous recommandons d’opter pour un sol bien drainé et riche en matière organique. C’est la raison pour laquelle nous évoquions un peu plus haut le fait d’ajouter du compost avant la plantation.

Notre premier conseil est de maximiser l’exposition au soleil en plaçant votre potager dans un endroit bien éclairé. Les courtes journées d’hiver rendent chaque heure de lumière précieuse.

Ensuite, il faut s’assurer de bien respecter les consignes d’espacement et de profondeur spécifiques à chaque plante. Un bon espacement favorise une croissance saine et limite les maladies.

Étant donné que le mois de novembre implique un froid plus important, utilisez des cloches ou des tunnels en plastique pour protéger les jeunes plants des gelées nocturnes.

Bien que les besoins en eau soient réduits en novembre, un arrosage régulier est essentiel, surtout pour les nouvelles plantations. Évitez l’excès d’eau pour prévenir les maladies fongiques.

Puis-je planter des fruits dans mon jardin en novembre ?

fruits dans mon jardin

Bien que le choix soit plus limité par rapport aux mois d’été, plusieurs options s’offrent à vous pour enrichir votre jardin de saveurs et de couleurs. Il faut savoir que la saison hivernale est assez propice au développement racinaire. C’est la raison pour laquelle nous vous conseillons de vous tourner vers ces plantes à fruit en novembre :

  • Les arbres fruitiers à racines nues : Pensez aux pommiers, poiriers, et pruniers, qui s’adaptent bien au climat hivernal et débutent leur croissance au printemps. Assurez-vous de choisir des variétés adaptées à votre climat.
  • Les arbustes à petits fruits : Les groseilliers, framboisiers et autres arbustes à petits fruits peuvent être plantés en novembre. Ils nécessitent peu de soins et offrent une belle récolte dès le printemps ou l’été suivant.
  • Les fraisiers : Même si les fraises sont souvent associées au printemps, planter des fraisiers en novembre permet d’établir leurs racines pour une production précoce l’année suivante.

Comment entretenir et surveiller son potager en novembre ?

Alors que le potager entre dans une phase de repos lors de sa période hivernale, l’attention et les soins que vous lui apportez peuvent faire toute la différence.

Cela commence donc avec l’arrosage. Avec la baisse des températures, les besoins en eau diminuent. Mais cela ne signifie pas que vos plantes n’ont pas besoin d’un arrosage supplémentaire (notamment avec les prochaines années qui risquent d’être plus chaudes). Vous pouvez arroser mois fréquemment et vérifier l’humidité du sol pour connaître les besoins de vos plantes.

Voici donc quelques gestes supplémentaires que vous pouvez adopter dans votre potager en novembre :

1. Tailler

La taille n’est pas réservée au printemps et à l’été. En novembre, elle s’adapte aux besoins spécifiques des plantes résistantes au froid. Vous allez pouvoir éliminer les parties des plantes qui sont mortes ou malades. Cela empêche la propagation de maladies et prépare les plantes pour une croissance vigoureuse au printemps.

Si vous avez des arbustes comme les framboisiers, c’est le moment de les tailler pour favoriser la récolte l’année suivante.

Nous vous conseillons avant tout d’agir en fonction des besoins de vos plantes. Par exemple, certaines vivaces nécessitent une taille légère avant l’hiver, tandis que d’autres préfèrent être taillées au début du printemps.

2. Lutter contre les maladies

Si vous pensiez qu’au mois de novembre, les parasites aussi entraient en période d’hibernation, détrompez-vous ! Il est préférable d’examiner vos plantes pour détecter les signes précoces de maladies ou d’infestation de parasites.

Si jamais vous apercevez des signes suspects, nous vous recommandons d’utiliser des traitements naturels contre les parasites pour ne pas risquer d’abîmer la faune lors de vos pratiques.

2. Protéger vos plantes contre le froid

Si vous avez fait le choix d’installer des plantes grasses d’extérieur qui ne gèlent pas pendant lors des saisons hivernales, tant mieux ! Sinon, il faut savoir que le froid de novembre peut être rigoureux, et certaines plantes de votre potager nécessiteront une protection supplémentaire.

Pour protéger les plantes du gel, utilisez des voiles d’hivernage ou du paillage pour couvrir les plantes les plus sensibles. Ces voiles protègent non seulement du froid, mais aussi du vent et des fortes pluies, tout en laissant passer la lumière et l’humidité nécessaires.

Pour les plantes en pots, envisagez de les déplacer dans un endroit abrité, comme un balcon couvert ou même à l’intérieur si les conditions le permettent. Les bulbes qui ne sont pas rustiques doivent être déterrés et stockés dans un endroit sec et frais.

La récolte du potager au mois de novembre

La fin de l’automne est une période essentielle car elle marque non seulement la fin du cycle de certains végétaux, mais elle prépare le terrain pour les cultures à venir. Au mois de novembre, vous allez ainsi pouvoir récolter une belle diversité de légumes et de fruits comme :

  • Les légumes racines comme les carottes, les betteraves et les navets, qui résistent bien au froid.
  • Les légumes-feuilles tels que la laitue d’hiver, les épinards et le chou kale, connus pour leur robustesse.
  • Les légumes-fruits comme les courges et les citrouilles, parfaits pour les plats réconfortants d’automne.
  • Les fruits comme les pommes et les poires, dont la récolte se termine souvent en novembre.

Pour avoir une récolte optimale, elle doit se faire par temps sec, de préférence le matin après la dissipation de la rosée. Cela aide à préserver la qualité et la durabilité des produits.

De la même façon, assurez-vous de stocker vos récoltes dans des conditions optimales. Les légumes racines se conservent bien dans un endroit chaud et sec, tandis que les fruits comme les pommes et les poires préfèrent un environnement légèrement plus frais et humide. Un stockage adéquat prolonge la durée de vie de vos récoltes et en préserve la qualité.

Désormais, vous savez exactement quelques sont les gestes à adopter dans son potager en novembre !

La solution pour un arrosage écologique et des plantes heureuses,

Wepot

Partager sur les réseaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre devise
CHF Franc suisse
EUR Euro

Téléchargez dès maintenant notre ebook gratuit

jardin en Permaculture

Et découvrez comment créer un jardin écologique, sain et productif !

Les ollas, une méthode d'irrigation ancestrale