Sélectionner une page

L’Oya, le pot en terre cuite à enterrer !

par | 22 Août 2021 | Oyas | 0 commentaires

Planter des fruits, des légumes ou même des fleurs dans des espaces relativement grands demande un arrosage conséquent. Saviez-vous que chaque jour, plus de 150 litres d’eau sont utilisés par habitant ? Avec l’été qui arrive et l’augmentation des températures, ce chiffre risque de continuer à grandir. Alors pourquoi ne pas commencer par adopter des méthodes écologiques de jardinage ? Pour cela, le pot en terre cuite à enterrer est une solution idéale pour votre arrosage !

Comment est-il fait ? Comment l’Oya fonctionne-t-il ? On vous dit tout dans cet article !

Le système de pot en terre cuite à enterrer, d’où vient-il ?

Machu Picchu Perou amérique latine

Utilisé depuis plusieurs milliers d’années, les Ollas se sont répandues à travers le monde grâce à leur efficacité. L’Asie, l’Afrique mais aussi l’Amérique Latine, cette méthode d’irrigation manuelle a permis à de nombreux pays de développer des plantations. Nous n’avons pas tous les mêmes accès à cette ressource si précieuse. Pour des pays où l’eau est plus rare, ces pots en terre cuite à enterrer leur permettent de faire pousser des végétaux sans trop avoir à utiliser d’eau.

En Europe, il est vrai que l’utilisation de ces pots en terre cuite est moins répandue. Pourtant, ce n’est pas une question d’efficacité. Aujourd’hui, un grand nombre d’agriculteurs et de jardiniers favorisent le système de goutte à goutte automatisé ou l’arrosage manuel.

Comment fonctionnent les Oyas à enterrer ?

femme lève les mains en se demandant comment utiliser des oyas

Les Ollas sont des jarres faites d’argile cuites à faible température qui permettent de réduire les consommations d’eau lors de l’arrosage d’un jardin. Grâce à ses parois en terre cuite, elle agit par porosité afin que l’eau puisse s’infiltrer et irriguer les plantes.

La céramique micro-poreuse est une matière qui absorbe l’eau et qui aide à la répandre aux végétaux plantés aux alentours. Il s’agit donc d’une irrigation racinaire.

Leur principe est simple : grâce à un réservoir d’eau planté dans la terre, les racines de la plante vont venir se coller et se développer tout autour du pot. Lorsque la terre de la plante est sèche, ces dernières vont venir puiser la quantité d’eau suffisante pour assouvir ses besoins.

Trop souvent, l’utilisation en eau en arrosage est bien plus élevée que le nécessaire. Lorsqu’il fait chaud, on a souvent tendance à surdoser l’irrigation de peur que les plantes ne s’assèchent et ne meurent. Pourtant, ce n’est pas forcément ce dont les plantes ont besoin. L’Oya permet donc à vos cultures de se développer grâce à un arrosage autonome et suffisant.

Quels sont les avantages d’utiliser des Oyas à enterrer pour son arrosage ?

plantes

Vous l’aurez compris, utiliser un pot en terre pour arroser les plantes réduit considérablement les dépenses en eau. Nous allons vous donner un exemple. Lors de fortes chaleurs, un jardinier a tendance à arroser son jardin chaque jour. Le réservoir d’eau d’un Olla se remplit généralement tous les 3 à 10 jours. Cette fréquence dépend de la taille de votre jarre et de la saison.

Au total, ce sont près de 70% d’économies qui sont réalisées chaque année. Avec un avenir tourné vers le réchauffement climatique et donc l’augmentation des températures, les Oyas à enterrer sont une solution écologique qui permet de préserver cette ressource essentielle.

Éviter un stress hydrique à vos plantes

L’irrigation racinaire permet d’apporter un certain bien-être à votre jardin. En utilisant un pot en terre cuite à enterrer, la plante vient d’hydrater directement par la racine. La plupart des jardiniers ont tendance à arroser grâce à des systèmes d’arrosage automatisés ou manuels diffusant l’eau au-dessus des plantes.

Il faut savoir que ce n’est pas du tout adapté pour que vos végétaux soient en bonne santé, et surtout en période de fortes chaleurs. Étant donné que les feuilles sont mouillées, les rayons du soleil vont provoquer des brûlures sur ces dernières. L’intérêt d’un arrosage par pot en terre cuite à enterrer, est que l’irrigation se fait en profondeur.

De plus, lorsqu’il fait chaud, le sol peut très rapidement s’assécher. Très souvent, lorsque l’on part quelques jours et que l’on oublie ses plantes, il y a de fortes chances pour qu’elles ne survivent pas à la sécheresse. Grâce à son réservoir d’eau, l’Oya permet à vos végétaux de ne pas subir de stress hydrique, et donc d’être toujours bien irrigués.

Le pot en terre cuite à enterrer : pour quelle utilisation ?

Si vous disposez d’une large surface pour réaliser vos plantations à même la terre, dans des grands bacs, jardinières et pots, l’arrosage avec une jarre en terre cuite est fait pour vous ! Pour les plus petits espaces, les Ollas à planter sont mieux adaptées.

Les Oyas à enterrer ont la particularité de s’adapter à l’environnement et à l’espace dont ils disposent ! Cependant, vous pouvez choisir d’apporter plus de puissance à votre irrigation en choisissant des tailles différentes allant de S à XL !

Ce qui diffère, c’est notamment la taille de leur réservoir d’eau. Allant de 1,5 litres à 10 litres, vos végétaux pourront bénéficier de la meilleure hydratation pour leur croissance.

Bien entendu, il est préférable de choisir un Olla adapté à votre type de plantation. Par exemple, un potager et un arbre n’auront pas besoin de la même quantité d’eau !

Comment installer un pot en terre pour son arrosage ?

femme creuse un trou avec une truelle pour installer un pot en terre pour son arrosage

Pour arroser votre jardin avec un pot en terre cuite à enterrer, rien de plus simple ! Il vous suffit de creuser un trou assez large selon la taille de votre Olla. Il est préférable de ne pas planter votre jarre dans le but d’irriguer des racines déjà poussées. Elles pourraient être détruites. Selon le type de végétaux que vous souhaitez planter (potager, fleurs, arbre), vous pourrez ainsi ajouter les graines.

Une fois votre trou creusé, vous allez pouvoir installer votre Oya en veillant à laisser dépasser son col de quelques centimètres. Ensuite, comblez le vide de terre tout autour du pot et remplissez le réservoir (avec une eau douce et propre) ! Enfin, refermez le couvercle pour que l’eau ne s’évapore pas. Et voilà ! Maintenant, il ne vous reste plus qu’à attendre que vos végétaux poussent et à veiller à ce que le réservoir soit toujours bien rempli !

En résumé, que faut-il retenir au sujet du pot en terre cuite à enterrer ?

  1. Il s’agit d’une méthode ancestrale
  2. C’est une jarre qui agit par capillarité pour arroser les plantes
  3. La porosité des parois absorbe l’eau pour la redistribuer lentement
  4. Il permet d’économiser une grande partie de l’eau
  5. Il évite le stress hydrique à vos plantes
  6. Le pot à enterrer est mieux adapté aux grandes surfaces de culture

Désormais, il ne vous reste plus qu’à passer à l’action !

La solution pour un arrosage plus écologique et des plantes heureuses,

Wepot  

pack-exterieur

Laissez-vous tenter par notre pack extérieur !

Voir le pack

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *