Sélectionner une page

Cône d’arrosage : l’irrigation en toute simplicité !

par | 24 Oct 2021 | Jardinage | 0 commentaires

Lorsque l’on part en vacances ou que l’on s’absente pendant un certain temps, les plantes sont généralement oubliées. C’est ce qui fait qu’en rentrant, vous les retrouvez sèches, en très mauvais état et dans certains cas, mortes. Les plantes sont très précieuses mais elles ne demandent pas beaucoup d’attention. Alors comment faire pour arroser ses plantes de façon autonome pendant plusieurs jours ? Nous vous proposons d’utiliser un cône d’arrosage ! À intégrer directement dans la terre, il permet d’hydrater votre plante tout en douceur. Mais quel est son fonctionnement ? Quelle différence y-a-t-il avec un Oya ? On vous dit TOUT.

Qu’est-ce qu’un cône d’arrosage ?

femme se demande ce qu'est un cône d'arrosage

Un cône d’arrosage est un système d’arrosage en goutte à goutte utilisé à la fois pour les plantes en intérieur mais aussi dans votre jardin. L’avantage principal est qu’il est simple d’utilisation et qu’il offre une parfaite autonomie à vos végétaux lorsque vous vous absentez. Le cône diffuse l’eau directement dans le sol grâce à sa matière en céramique microporeuse pendant plusieurs jours. De plus, aucune alimentation ou raccordement (électricité ou robinet) n’est nécessaire.

Pour les plantes en pot ou même pour un potager, ce système va irriguer par la racine en continu en prenant soin à ne pas apporter de surplus. La racine va ensuite pouvoir absorber l’eau au quotidien pour bien se développer. Ici, il s’agit donc d’une hydratation en profondeur qui réduit considérablement le risque d’évacuation de l’eau d’un arrosage classique en surface.

C’est une méthode économique mais aussi écologique puisque l’eau est puisée dans un réservoir d’eau (généralement une bouteille d’eau en plastique).

Comment utiliser un cône d’arrosage ?

Il existe deux façons d’utiliser votre cône d’arrosage autonome : individuellement ou en réseau (vous pouvez relier plusieurs cônes). Dans les deux cas, il vous faudra installer un cône dans chaque pot.

Différentes tailles sont disponibles en fonction de celle de votre pot ou de votre potager. Cela dépend donc de la quantité d’eau nécessaire habituellement pour vos fleurs mais aussi du temps prévu d’absence. Le site Gamm Vert donne des détails plus précis qui vous aideront à déterminer quelle taille est nécessaire pour votre plante : “un cône d’un débit de 7 cl/j offrira jusqu’à 21 jours d’autonomie avec une bouteille de 1,5 l“.

Comme vous l’avez compris, le réservoir d’eau est en général une bouteille d’eau en plastique (le point de raccordement du cône avec le réservoir est à visser). Vous pouvez donc installer une bouteille allant de 0,5 à 5L.

Généralement, les tailles varient entre :

  • Taille petite : jusqu’à 25 cm de pot
  • Moyenne : de 30 à 40 cm de diamètre
  • Grande : de 45 à 60 cm de diamètre
  • Très grande : de 25 à 80 cm

Comment l’installer ?

femme installe un cône d'arrosage avec son chien

Pour l’utilisation, rien de plus simple ! Il vous suffit de planter le cône d’arrosage dans la terre de votre plante et d’ensuite remplir puis visser votre bouteille d’eau. Pour que votre eau s’écoule mieux, nous vous conseillons de créer un trou dans le fond (le débit dépend de la taille du trou. Plus il sera large, plus il sera intense).

Si vous préférez opter pour le kit d’arrosage en réseau des cônes, il vous suffit simplement de raccorder l’ensemble de vos cônes avec un tuyau à un seul point d’eau. Si vous disposez d’un grand nombre de pots dans votre jardin, sachez que ce système de goutte à goutte permet d’arroser jusqu’à 40 pots ! Il faudra bien entendu adapter la forme de votre contenant d’eau qui sera bien plus conséquent.

Quelle différence avec une Oya ?

Pour arroser vos fleurs à l’intérieur ou à l’extérieur de votre maison, il est vrai que ces deux systèmes en céramique microporeuse sont des solutions qui réduisent considérablement les dépenses. Cependant, l’Oya va encore plus loin à ce niveau-là.

Le cône permet d’irriguer en profondeur par le sol et ce de façon régulière tout en réglant le débit désiré. Pour ce qui est de l’Oya, l’utilisation est encore plus simple puisqu’il agit en parfaite autonomie, y compris dans l’hydratation. Ici, la racine des végétaux vient pousser tout le long du pot en terre cuite tout en puisant la quantité suffisante à ses besoins. Alors que pour le cône, il s’agit simplement d’un flux régulier.

Où trouver des cônes d’arrosage ?

Si vous voulez un autre avantage pour vous lancer à l’achat de ce produit, c’est sûrement son prix ! Dans l’ensemble, ces goutteurs autonomes sont très peu coûteux.

Pour le reste, des marques telles que Aquasolo ou encore Hozelock proposent des cônes d’arrosage à des prix très bas. Désormais, grâce à ces pots en céramique, vous n’aurez plus aucune raison d’oublier vos plantes avant de partir en vacances ou pour tout déplacement !

Vous avez là une solution bio, économique et écologique !

La solution pour un arrosage plus écologique et des fleurs heureuses,

 Wepot 

ollas-pack-intérieur

Laissez-vous tenter par notre pack intérieur !

Voir le pack

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *