CODE PROMO FÊTE DES MÈRES -30% : welovemaman

Faut-il désherber avant de poser une toile de paillage ?

Table des matières

Vous vous demandez sûrement s’il faut désherber avant de poser une toile de paillage, et nous vous comprenons ! Cette interrogation, à la fois simple et complexe, est cruciale pour la santé de votre jardin et la longévité de vos installations. Dans cet article, nous allons explorer ensemble les raisons pour lesquelles le désherbage est un préalable recommandé, les différentes techniques de désherbage possibles, et comment préparer efficacement votre sol avant de déployer cette fameuse toile.

Pourquoi faut-il désherber avant de poser une toile de paillage ?

Pour commencer, nous allons directement entrer dans le vif du sujet. Alors, faut-il désherber avant de poser une toile de paillage ? Et bien oui, il est préférable de retirer les mauvaises herbes avant de pailler ! Mais maintenant, nous allons voir pourquoi !

Préserver la durabilité de la toile

La toile de paillage est conçue pour être une barrière efficace contre la croissance des mauvaises herbes. Cependant, certaines herbes, particulièrement celles avec des racines profondes ou des tiges vigoureuses, peuvent percer la toile.

Chaque perforation dans la toile crée donc un point faible, susceptible de s’élargir avec le temps. En éliminant les mauvaises herbes avant de poser la toile, vous aidez à maintenir son intégrité, prolongeant ainsi sa durée de vie.

D’ailleurs, même après la pose de la toile, les mauvaises herbes peuvent continuer à pousser et finir par percer la toile.

En empêchant les mauvaises herbes de percer la toile, vous préservez également sa capacité à bloquer efficacement la croissance future des mauvaises herbes, assurant ainsi une protection continue pour vos plantations.

Éviter la concurrence sous la toile

Les mauvaises herbes non éliminées continuent de croître sous la toile. Elles vont donc continuer de chercher activement de l’eau, des nutriments et parfois de la lumière.

Ces ressources sont également vitales pour vos plantes cultivées. En laissant les mauvaises herbes en place, vous créez un environnement compétitif où vos plantes doivent lutter pour obtenir ce dont elles ont besoin.

Par conséquent, la présence de mauvaises herbes sous la toile peut ralentir considérablement la croissance de vos plantes. Elles peuvent devenir plus faibles, moins productives et plus susceptibles aux maladies et aux ravageurs.

D’ailleurs, c’est surtout en périodes de sécheresse où cette concurrence de l’eau peut s’intensifier, affectant gravement la santé de vos plantations.

Assurer un environnement favorable pour les cultures

Le désherbage, surtout lorsqu’il est combiné avec un travail léger du sol, peut aider à améliorer sa structure. Cela permet une meilleure aération et une meilleure rétention d’eau, créant des conditions idéales pour la croissance des racines.

De plus, un sol bien préparé facilite la décomposition et l’intégration des amendements organiques, comme le compost, qui enrichissent le sol.

Surtout, n’oubliez pas que les mauvaises herbes peuvent être des hôtes pour diverses maladies et parasites nuisibles aux plantes cultivées.

En les éliminant, vous réduisez le risque de propagation de ces problèmes dans votre jardin. C’est une étape proactive pour maintenir vos plantes en bonne santé.

Comment désherber avant de poser une toile de paillage ?

Maintenant que nous avons compris l’importance de désherber avant de poser une toile de paillage, explorons ensemble les différentes méthodes de désherbage.

Chacune a ses avantages et ses inconvénients, et le choix dépendra de votre situation spécifique et de vos préférences personnelles.

1. Désherber à la main

Désherber à la main est la méthode la plus traditionnelle et la plus écologique pour éliminer les mauvaises herbes.

L’avantage, c’est qu’en arrachant les mauvaises herbes à la main, vous avez la possibilité de retirer la plante entière, y compris la racine. Cela empêche la repousse, assurant ainsi une élimination plus durable.

De plus, cette méthode permet un contrôle précis sur les plantes que vous retirez. Cela est particulièrement utile dans des espaces où les plantes cultivées et les mauvaises herbes sont proches les unes des autres.

Enfin, désherber à la main est une méthode entièrement naturelle, sans recours à des produits chimiques qui pourraient nuire à l’environnement ou à la santé de votre jardin.

En revanche, il s’agit d’un processus lent, surtout pour de grandes surfaces. Cela requiert également un effort physique significatif, ce qui peut être un défi pour certains jardiniers.

Et puis, comme cette méthode est très manuelle, elle peut demander des sessions de désherbage régulières pour maintenir le jardin exempt de mauvaises herbes.

Pour désherber à la main, voici quelques conseils à suivre :

  1. Humidifiez légèrement le sol avant de désherber. Un sol humide rend l’arrachage des herbes plus facile et diminue le risque de briser les racines.
  2. Bien que cette méthode soit principalement manuelle, l’utilisation de petits outils comme une binette ou une bêche peut être très utile pour des herbes tenaces ou pour atteindre des racines profondes.
  3. Pour éviter les douleurs dorsales ou musculaires, maintenez une bonne posture. Fléchissez les genoux et gardez le dos droit autant que possible.

2. Le désherbage avec des cartons

Le désherbage avec des cartons intègre la catégorie des méthodes écologiques, douces, et respectueuses de l’environnement, ce qui la rend idéale pour ceux qui cherchent à entretenir leur jardin tout en préservant la nature.

Elle consiste à recouvrir la zone de votre jardin où vous souhaitez poser la toile de paillage avec plusieurs couches de cartons. Idéalement, utilisez des cartons sans inscription, pour éviter tout transfert d’encre ou de produits chimiques dans le sol.

Les cartons, une fois disposés sur le sol, privent les herbes de lumière. Sans lumière, les plantes ne peuvent pas réaliser la photosynthèse, ce qui entraîne leur étouffement et leur mort progressive.

L’avantage, c’est qu’elle ne nécessite pas l’utilisation de produits chimiques et réutilise des matériaux qui pourraient autrement devenir des déchets. En étouffant les herbes indésirables, les cartons les éliminent efficacement sans perturber l’équilibre écologique du sol.

Et le petit plus, c’est que les cartons se décomposent lentement, ajoutant une couche organique qui peut améliorer la structure et la fertilité du sol.

Pour faire un désherbage avec des cartons, suivez ces étapes :

  1. Recouvrez la zone choisie avec les cartons, en les chevauchant suffisamment pour ne laisser aucun espace où la lumière pourrait passer.
  2. Lestez les cartons avec des pierres ou d’autres poids pour les empêcher de bouger ou de s’envoler avec le vent.
  3. Laissez les cartons en place pendant plusieurs semaines, le temps que les herbes sous-jacentes meurent.

3. Le désherbage par bâche

Le désherbage par bâche, aussi connu sous le terme de solarisation, est une méthode écologique qui utilise la chaleur du soleil pour supprimer les mauvaises herbes. Elle consiste à couvrir le sol avec une bâche transparente ou noire et est similaire à la méthode de désherbage avec des cartons.

La chaleur accumulée sous la bâche crée un effet de serre qui étouffe et tue les mauvaises herbes et peut également aider à tuer les graines de mauvaises herbes, les larves d’insectes et certains agents pathogènes présents dans le sol.

L’avantage, c’est que cette méthode permet d’éliminer un large spectre de mauvaises herbes, y compris les espèces tenaces et les graines. La solarisation peut aussi contribuer à augmenter la disponibilité de certains nutriments dans le sol.

En revanche, la solarisation nécessite plusieurs semaines, voire des mois, pour être efficace, en fonction de l’intensité de l’ensoleillement et de la température ambiante. D’autant plus qu’elle est efficace majoritairement durant les mois les plus chauds et ensoleillés de l’année.

Voici comme procéder au désherbage par bâche :

  1. Avant de placer la bâche, le sol doit être bien arrosé. Cela aide à conduire la chaleur plus profondément dans le sol.
  2. Utilisez une bâche résistante aux UV pour une efficacité optimale. Les bâches transparentes sont généralement préférées car elles permettent une meilleure pénétration de la lumière et donc une plus grande accumulation de chaleur.
  3. Étendez la bâche sur la zone à traiter et assurez-vous qu’elle soit bien fixée aux bords pour éviter que le vent ne la soulève.

La solution pour un arrosage économique et des plantes heureuses,

Wepot

Partager sur les réseaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre devise
EUR Euro

Téléchargez dès maintenant notre ebook gratuit

jardin en Permaculture

Et découvrez comment créer un jardin écologique, sain et productif !

Les ollas, une méthode d'irrigation ancestrale