EnglishFrenchGerman
EnglishFrenchGerman

Devenir  partenaire ? 

logo wepot
EnglishFrenchGerman

CODE PROMO FÊTE DES MÈRES -30% : welovemaman

Quand et comment planter les pommes de terre ?

grandfather and granddaughter dig potatoes in their garden.
Table des matières

La pomme de terre est le légume passe partout qui s’acclimate dans tout type de plats. C’est pour cette raison qu’elle est aussi présente dans nos potagers. Mais pour obtenir de bonnes pommes de terre bien appétissantes, il va falloir connaître ses besoins et sa méthode de plantation. L’avantage de ce type de culture, c’est qu’elle peut être envisagée dans la plupart des contenants. C’est un produit qui s’adapte très bien à son environnement. Maintenant vient la question évidente : quand et comment planter les pommes de terre ? On vous répond dans cet article !

Quand et comment planter les pommes de terre ?

L’avantage de se lancer dans la culture de pomme de terre dans votre potager, c’est que vous obtiendrez toujours une récolte généreuse. De plus, il existe une grande variété de pommes de terre à planter dans un potager.

Certains se développent plus rapidement que d’autres. C’est le cas des Amandines, Charlottes, Rosabelles, Ostara, etc.

Princesse Amandine potatoes
Princesse Amandine potatoes

Si vous souhaitez avoir une pousse plus lente, vous pourrez vous tourner vers d’autres variétés comme les Mélody, les Rouges de Flandres ou les Bintje.

Quel est le meilleur moment pour planter les pommes de terre ?

La question de savoir quand et comment planter les pommes de terre dans votre potager implique tout d’abord de prendre en compte le climat de votre région.

Bien entendu, vous pourrez commencer à planter vos pommes de terre bien plus tôt dans un endroit où les températures sont plus élevées. Le sol est ainsi plus chaud et les gelées plus éloignées.

Ainsi, si vous résidez dans une région assez chaude où l’hiver n’est pas trop sévère, vous pouvez commencer à planter dès le mois de février (sous abri) ou de mars.

Vous pourrez ainsi espérer une récolte entre mai et juin.

Avec un climat un peu plus tempéré et légèrement plus frais, la plantation est réalisable entre les mois de mars et d’avril. La récolte se déroulera à partir du mois de juin jusqu’à août.

Enfin, si vous résidez dans un climat froid, la plantation sera retardée aux mois d’avril et mai. La récolte s’effectuera entre août et septembre.

Comment planter les pommes de terre en 3 étapes ?

La plantation des pommes de terre requiert quelques préalables à connaître pour avoir une belle récolte. Tout d’abord, il est recommandé d’acheter des tubercules pour la semence de vos pommes de terre. Ces tubercules sont des plants sains qui pourront bien se développer dans votre potager.

Pour les obtenir, il suffit de faire germer les pommes de terre au moins un mois avant en les plaçant dans un lieu lumineux et frais.

Étape 1 : Préparer la terre pour les pommes de terre

Avant d’accueillir vos tubercules, vous devez vous assurer que votre terre est adaptée à la culture des pommes de terre. Elles se développent mieux dans un sol léger et peu nourri. Il va donc falloir ameublir cette terre tout en l’aérant.

Il est tout à fait possible d’ajouter des nutriments comme du compost, de l’engrais ou du fumier pour nourrir légèrement la terre.

Étape 2 : Construire les rangs de pomme de terre

Maintenant, vous allez pouvoir commencer à établir un plan de rangs pour vos pommes de terre. Pour cela, utilisez un cordeau. La délimitation de ces rangs implique de réaliser un buttage d’au moins 10 cm de profondeur.

Au niveau de l’espacement des rangs, cela dépend du type de variété de pomme de terre que vous avez choisi.

Pour les variétés précoces (Amandine, Apollo, Belle de Fontenay, Jeannette, Sirtema, etc), il est préférable d’espacer les rangs de 65 cm.

Pour les variétés tardives (Corne de gatte, Désirée, Juliette, Roseval, etc), il vaut mieux espacer les rangs de 70 cm.

Étape 3 : Quelle distance entre les plants de pommes de terre ?

Maintenant, il est temps de planter vos tubercules dans votre sol qui est prêt.

Pour installer vos plants, nous vous conseillons de creuser un trou d’environ 10 cm de profondeur. Ensuite, déposez le tubercule en prenant soin à ce que les germes soient bien tournés vers le haut.

Ici encore, l’espacement de chaque plant va dépendre de la variété de pomme de terre. Pour une culture précoce, la distance sera d’au moins 35 cm. Pour une culture tardive, vous devrez espacer vos plants d’au moins 40 cm.

Une fois que vous avez déposé tous vos tubercules, vous allez pouvoir les recouvrir avec au moins 5 cm de terre. Vous pouvez également déposer une couche de compost si vous le souhaitez.

Les autres méthodes de plantations de la pomme de terre

Il faut savoir qu’il existe plusieurs façons de planter les pommes de terre :

  • Planter les pommes de terre sous de la paille : Il suffit de remplacer la terre par de la paille dans le sillon. Vous devrez également réaliser un buttage mais en ramenant la paille sur les tubercules.
  • Planter les pommes de terre en pot : Si vous n’avez pas la place d’installer une grande plantation, vous pouvez tout à fait planter vos germes dans un pot ou un bac en installant un système de rehausse pour avoir une récolte toujours généreuse.

Comment faire grossir les pommes de terre ?

Maintenant que vous avez installé vos pommes de terre dans votre potager, il est temps de les aider à bien pousser. Pour cela, quelques astuces sont bonnes à savoir.

L’arrosage des pommes de terre

L’avantage de ce type de légumes, c’est qu’ils n’ont pas de besoin important en eau. En déposant le tubercule dans le sillon, il n’est donc pas nécessaire d’arroser directement. Le mieux est d’arroser le soir plutôt qu’en pleine journée, sans mouiller les feuilles.

Par la suite, il faudra prendre soin d’arroser régulièrement pour que la culture se développe. En fonction de la météo et des chaleurs, n’oubliez pas d’adapter votre arrosage en conséquence.

Attention cependant aux maladies ! L’eau stagnante peut vite être fatale si vous réalisez un paillage ou que l’irrigation est trop abondante.

Pour cela, n’hésitez pas à utiliser des Oyas ! Ces pots en terre cuite permettent à la plante de s’hydrater de façon autonome lorsqu’elle en a besoin. De plus, il s’agit d’une irrigation en profondeur. Il n’y a donc aucun risque que l’eau ne stagne ou que les maladies telles que le mildiou se propage !

Réaliser à nouveau un buttage après quelques semaines

Il faut attendre plusieurs semaines avant l’apparition des premiers pieds. Une fois qu’ils auront déjà quelques centimètres de hauteur, vous allez pouvoir réaliser un autre buttage.

Il s’agit de ramener la terre vers les rangs de pomme de terre, autour de chaque pied pour agrandir la butte. De cette façon, vous allez favoriser le développement de nouveaux tubercules et vos pousses seront bien droites.

Que faire pour la récolte ?

Si vous cherchez à savoir combien de temps allez-vous devoir attendre pour cultiver vos premiers légumes, tout est une question de variété !

Rappelez-vous qu’il existe des pommes de terre précoces (récoltées environ 90 jours après la plantation), semi-précoces (de 90 à 110 jours), semi-tardives (de 110 à 120 jours) ou encore tardives (plus de 120 jours).

La différence entre toutes ces méthodes de plantation est liée à sa conservation. Plus vous avez un cycle de culture long, plus la conservation sera meilleure et longue.

La solution pour un arrosage écologique et des plantes heureuses,

Wepot

Partager sur les réseaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Votre devise
CHF Franc suisse
EUR Euro

Les ollas, une méthode d'irrigation ancestrale