CODE PROMO FÊTE DES MÈRES -30% : welovemaman

Peut-on planter des patates douces en France ?

Conseils pour planter des patates douces en France
Table des matières

Nous sommes souvent interrogés au sujet de ce légume. Beaucoup de personnes nous demandent s’il est possible ou non de planter des patates douces en France. C’est notamment en raison du climat du pays qui n’est pas nécessairement adapté à la culture de ce légume. La patate douce est une plante exotique, elle doit donc avoir beaucoup de chaleur et de lumière. Certaines régions sont donc plus à même d’accueillir la récolte des patates douces. Alors maintenant que l’on sait que l’on peut planter des patates douces en France, comment faire ? Voici nos meilleurs conseils !

Comment réussir une culture de patates douces en France ?

La patate douce (aussi appelée ipomoea batatas) est, de par son origine, un légume racine assez capricieux en termes de besoins. Elle est bien loin des méthodes de culture de son amie la pomme de terre. Mais c’est nécessaire pour obtenir une saveur sucrée des tubercules ! Dans l’ensemble, il faut savoir qu’elle se cultive relativement bien dans un jardin ou un potager.

Il existe plusieurs types de patates douces dont certaines ont un ornement assez développé. Il y a notamment les variétés “Blacky”, “Pink Frost” ou encore “Marguerite”. Dans le cadre d’un potager, il sera donc plus intéressant de choisir des patates douces consommables.

Quand faut-il planter la patate douce ?

Le plant a besoin de beaucoup de soleil pour bien se développer. Il est donc conseillé de planter les plants de patate douce à partir du mois d’avril dans les régions douces (qui ont des températures supérieures à 20°C) jusqu’au mois de mai.

Attention, si vous choisissez de planter en mai, prenez soin de le faire après les Saints de Glace. Il s’agit d’une période où le froid et les gelées sont assez risqués.

Certains jardiniers débutent par installer leur plante à l’intérieur pour ne pas qu’elle souffre de cette période de gel pour ensuite les planter dans leur jardin ou leur potager extérieur une fois le froid passé. C’est une méthode pour commencer la pousse de vos légumes au plus vite étant donné qu’en France, l’été peut être relativement court !

Il faut savoir que le risque de mortalité est élevé si les températures sont inférieures à 10°C. La croissance ne sera pas optimale si les températures du sol sont inférieures à 15°C.

Où faut-il planter les patates douces en France ?

Vous l’aurez compris, il est préférable de choisir un emplacement ensoleillé et en pleine lumière pour que les tubercules puissent bien se développer. C’est d’ailleurs pour cette raison que certaines régions ne peuvent accueillir cette variété de légumes dans leur potager.

Pour ce qui est des plantes compagnes, la patate douce n’a pas réellement d’ennemi ou d’ami dans un potager. Il leur faut simplement de l’espace.

Comment réaliser une plantation de patate douce ?

Tout d’abord, il est important de savoir que la plantation de cette variété doit être faite dans un sol frais, fertile, humide, profond et léger. Les plants de patate douce se présentent sous forme de mini-motte. Nous vous conseillons de choisir un tubercule d’au moins 6 cm de long.

Pour réaliser la plantation de votre patate douce, trois solutions s’offrent à vous :

  • Soit vous installez le tubercule dans un verre d’eau grâce à des cure-dents dans la verticale avec le côté pointu vers le bas (comme la technique de l’avocat),
  • Soit vous plantez une partie du tubercule dans un mélange de terreau et de compost,
  • Ou sinon, vous placez une patate coupée dans du terreau en plaçant des quartiers dans la terre (côté chair enterrée et côté peau à l’extérieur)

Dans tous les cas, il faudra veiller à ce que l’installation soit toujours dans un emplacement lumineux, humide et sous la chaleur.

Une fois que vos tubercules auront poussé (environ une à deux semaines), vous allez pouvoir insérer les plants dans votre terre. Pour cela, il est recommandé d’espacer les plants entre 30 à 40 cm et les rangs d’au moins 70 cm (soit environ 5 plants par m2). C’est notamment parce que les patates douces prennent beaucoup de largeur lorsqu’elles se développent (jusqu’à 2 mètres de hauteur).

Il est également tout à fait possible de réaliser une culture de patate douce en intérieur. Une fois que vos tubercules auront poussé, il faudra simplement les insérer dans un pot rempli de terre (un mélange de terreau et de compost).

Comment cultiver la patate douce en France ?

En termes d’arrosage, il est important de bien irriguer la première fois. C’est une plante qui a besoin de beaucoup d’humidité. Vous pourrez ensuite pailler pour conserver cette dernière et créer un climat chaud et tropical pour votre légume. Cette étape est d’ailleurs très importante pour les régions du nord où le froid est plus présent.

Bien qu’il s’agisse d’une plante relativement résistante, son origine tropicale lui a permis de développer une forte sensibilité à la sécheresse. Il est donc primordial pour réussir à cultiver des patates douces en France d’arroser régulièrement et notamment lorsque la température est assez élevée ou que l’air est sec. C’est une plante exigeante en eau !

Au fur et à mesure de la croissance, vous allez pouvoir réduire les arrosages. Pour mesurer précisément le besoin en eau de votre plante, n’hésitez pas à utiliser des Oyas !

Quels sont les risques de parasites et de maladies ?

L’avantage d’une telle culture est qu’elle est assez résistante aux maladies. Cependant, les jeunes plants sont souvent la cible des limaces, des campagnols, des taupins et des escargots, surtout lorsqu’ils sont gorgés d’eau ! La seule solution dans ce cas-là sera de biner la terre.

Comment récolter les patates douces en France ?

Il faut savoir que la tubérisation de la patate douce se produit tard en France. C’est parce que dans les pays tropicaux, les jours durent jusqu’à 13 heures (ce qui est la période idéale pour la tubérisation), ce qui n’est pas le cas de notre pays où les jours peuvent durer jusqu’à 16 heures en été.

Ce n’est qu’à partir du mois de septembre (après l’équinoxe d’automne) que les jours vont être moins longs et que la tubérisation va pouvoir commencer.

Plus vous avancez dans l’année et plus la température va baisser. À l’approche de la récolte, il est préférable de protéger votre plantation du gel avec un voile d’hivernage par exemple.

Quand et comment réaliser la récolte de la patate douce ?

Vous pouvez commencer à récolter votre culture dès lors que les feuilles commencent à jaunir. Cette étape se déroule généralement en fin d’année vers les mois d’octobre ou de novembre. Il est important de faire la récolte entière des tubercules avant l’hiver.

Pour cela, c’est très simple ! Récoltez les tubercules à l’aide d’une fourche et laissez-les sécher au soleil quelques heures.

La solution pour un arrosage écologique et des plantes heureuses,

Wepot

Partager sur les réseaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre devise
EUR Euro

Téléchargez dès maintenant notre ebook gratuit

jardin en Permaculture

Et découvrez comment créer un jardin écologique, sain et productif !

Les ollas, une méthode d'irrigation ancestrale