EnglishFrenchGerman
EnglishFrenchGerman

Devenir  partenaire ? 

logo wepot
EnglishFrenchGerman

CODE PROMO FÊTE DES MÈRES -30% : welovemaman

Permaculture et limaces : Comment lutter naturellement ?

Permaculture et limaces
Table des matières

Véritable ennemi de tout potager, les limaces adorent se faufiler dans le paillage de vos plantations. Beaucoup de jardiniers cherchent la solution miracle pour s’en débarrasser, mais malheureusement la plupart d’entre eux se tournent vers des produits peu écologiques et responsables pour le bien-être de vos plantes. Alors que pourtant, la nature elle-même peut vous aider à les repousser ! Il est tout à fait possible d’allier à la fois permaculture et limaces ! Mais comment ? On vous dit tout dans cet article !

Permaculture et limaces : sont-elles vraiment nocives pour votre jardin ?

On se trompe souvent sur la “dangerosité” de la présence de limaces dans un jardin. Beaucoup les voient comme des mangeuses de salades ou de feuilles, alors que pourtant, elles peuvent sauver votre potager !

Il faut savoir plusieurs choses sur les limaces. Dans votre jardin, il y a tout un écosystème qui va se développer. Certaines plantes vont se compléter, se protéger de certaines maladies, ou se nuire et des insectes vont améliorer la croissance de certains végétaux ou la ralentir.

Les limaces ont elles aussi leur rôle à jouer au sein de la biodiversité. Elles aident notamment à la décomposition et au recyclage de la matière organique. Le mucus qu’elles possèdent va permettre d’hydrater la terre de votre potager. C’est notamment grâce à l’humus qu’elle produisent, qui est composé de protéines et de sucre et qui aère le sol en maintenant son équilibre.

Quelle plante attire les limaces ?

Mais ce n’est pas tout. Lorsqu’il y a des limaces dans votre potager, elles s’attaquent aux plantes qui sont malades !

Elles sont fortement attirées par les champignons. Mais ce qui est intéressant, c’est qu’elles favorisent la création des “bons” champignons. Ils sont appelés les mycorhizes et possèdent de nombreux bienfaits pour le sol de votre potager.

En plus de cela, elles vont notamment se nourrir des mauvais champignons qui sont la cause de nombreuses maladies chez les plantes.

C’est la raison pour laquelle elles se nourrissent généralement des plants jeunes, des plantes faibles ou qui souffrent de maladies.

Ainsi donc, les limaces ne sont présentes que lorsqu’il y a un déséquilibre dans votre écosystème. Elles agissent alors comme signalement d’un problème naturel dans votre potager. Leur présence n’est donc pas sans intérêt.

Comment lutter contre les limaces en permaculture ?

Ces gastéropodes, cousins des escargots, ont donc de belles propriétés nourrissantes pour votre jardin. Mais dans un sens, si vous leur laissez libre champ, vous ne risquez pas de pouvoir consommer vos légumes tout de suite !

Pour éviter qu’elles ne viennent vous envahir, le mieux est de placer quelques-uns de ses prédateurs dans votre jardin. Mais le premier conseil que nous pouvons vous donner, c’est de faire en sorte que votre potager ou vos plantes se portent bien !

Comme nous l’avons vu un peu plus haut, si les limaces s’invitent chez vos légumes, c’est soit qu’ils ne sont pas en bonne santé, soit qu’ils sont trop jeunes. Dans le premier cas, veillez à leur apporter tous les nutriments nécessaires pour qu’ils se renforcent.

Qu’est-ce qui repousse les limaces en permaculture ? Imposez-leur un ennemi !

Finalement, il ne s’agit pas d’utiliser un produit pour les faire fuir, il s’agit surtout de ne pas les attirer dans votre potager. La plupart des jardiniers utilisent des granulés pour se débarrasser des limaces. D’une part, ils ne sont pas du tout naturels. Et d’autre part, ça ne sert à rien ! Ils ne font que repousser l’arrivée de ces mollusques qui est inévitable. De toute façon, les limaces sont essentielles à la biodiversité !

Alors que pourtant, il suffit simplement de leur retirer toute envie de venir dans votre potager.

Dans la permaculture, l’anti limace naturel solide, c’est un écosystème efficace ! Pour cela, n’hésitez pas à rajouter des matériaux comme du bois, des feuilles, des pierres, des branches, des maisons à insectes pour créer de la biodiversité.

Qui mange les limaces ? Attirez des insectes !

La nature est tout de même bien faite, car pour faire fuir les gastéropodes, vous pouvez faire appel à ses prédateurs !

Pour cela, voici une petite liste de ceux qu’elles redoutent le plus :

  • Hérissons,
  • Carabes,
  • Poules,
  • Canards,
  • Grenouilles,
  • Staphylin,

Peu importe les prédateurs que vous choisirez, n’oubliez pas de créer un environnant propice à leur installation. Les grenouilles par exemple se plairont plus s’il y a une petite marre.

Un anti limace naturel en permaculture ? Les végétaux !

Certains jardiniers se tournent vers des granulés anti-limaces pour faire fuir ces dernières. Alors que pourtant, il existe des méthodes plus naturelles pour les repousser ou pour contrôler leur apparition.

Comme nous l’avons vu en début d’article, les limaces aiment les plants assez jeunes. Si vous voulez les éloigner au maximum, nous vous conseillons de choisir des plants un peu plus développés.

D’un autre côté, si vous préférez détourner leur attention, vous pouvez aussi leur préparer un coin rempli de déchets organiques (des feuilles malades, des déchets végétaux, des pissenlits, du colza, des tournesols, etc) dans votre jardin. Les limaces pourront se régaler et votre potager sera sauvé !

Enfin, les champignons ont les mêmes fonctions de recyclage de la matière organique. Alors si un autre végétal est déjà chargé de cette mission, les limaces n’auront aucune raison de venir dans votre jardin !

Les plantes répulsives pour les limaces

Pourquoi utiliser des granulés anti-limaces alors que certaines cultures elles-mêmes peuvent les faire fuir ? Et cela sans même avoir à attirer ses prédateurs !

Certains végétaux déplaisent fortement aux limaces. En effet, elles ne supportent pas leur goût ou leur odeur. C’est notamment le cas de :

  • La Bourrache (elle est couverte de poils courts et de piquants)
  • Certaines herbes aromatiques (le thym, le romarin, la ciboulette, le fenouil, le gingembre, etc)
  • L’ail
  • La menthe

La bière : Une bonne solution anti-limace ?

On entend souvent parler d’un anti limaces naturel efficace dans le potager (ou du moins à côté) : la bière.

Effectivement le sucre contenu dans la bière attire énormément les gastéropodes. Voire un peu trop ! L’effet de la bière est tellement puissant que vous risquez d’en attirer deux voire trois fois plus que d’habitude. Donc c’est pratique mais finalement, c’est anti-productif.

De la même façon, utiliser de la cendre comme remède anti limace maison est à discuter. Même si cela peut devenir une barrière contre les gastéropodes, son efficacité est réduite à néant après le passage de la pluie. Il faudra alors remettre en place l’installation après chaque pluie…

Quel paillage en permaculture contre les limaces ?

Les limaces sont attirées par le paillage des cultures. Pourtant il existe une solution qui peut vous aider à les repousser sur le long terme.

Voici les différentes méthodes de paillage anti-limace :

  • Les branches de fougères
  • Quelques feuilles de chêne en décomposition
  • La sciure de bois
  • Le lin

Tout ce qu’il faut surveiller, c’est leur état après chaque pluie. Cette dernière peut réduire l’efficacité de la barrière. Dans certains cas, vous aurez sûrement à renforcer la solidité.

Des solutions pour un arrosage écologique et des plantes heureuses,

Wepot

Partager sur les réseaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Votre devise
EUR Euro

Les ollas, une méthode d'irrigation ancestrale