Devenir  partenaire ? 

logo wepot

CODE PROMO FÊTE DES MÈRES -30% : welovemaman

Les plantes toxiques pour les animaux à surveiller !

intoxication plantes
Table des matières

En tant que propriétaire d’un animal de compagnie, il est crucial de connaître les dangers potentiels qui peuvent se cacher dans votre environnement quotidien, en particulier les plantes toxiques. Nos maisons et jardins regorgent de végétation qui, bien que magnifique et enrichissante pour nous, peut représenter un risque sérieux pour la santé de nos compagnons à quatre pattes. En tant que propriétaire d’un animal de compagnie, il est crucial de connaître les dangers potentiels qui peuvent se cacher dans votre environnement quotidien, en particulier les plantes toxiques. Nos maisons et jardins regorgent de végétation qui, bien que magnifique et enrichissante pour nous, peut représenter un risque sérieux pour la santé de nos compagnons à quatre pattes. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur les plantes toxiques pour les animaux !

Quelles plantes sont toxiques pour les animaux ?

Afin de mieux comprendre les différentes plantes toxiques pour les animaux, nous les avons regroupées en plusieurs catégories.

Les plantes d’intérieur toxiques pour les animaux

De nombreuses plantes communes présentes dans nos intérieurs, belles et apparemment inoffensives, peuvent se révéler être un danger caché pour vos compagnons à quatre pattes. Il est crucial de connaître ces plantes toxiques pour assurer la sécurité et le bien-être de vos animaux.

Rhododendron et Azalées

plantes sont toxiques pour les animaux

Ces plantes, connues pour leurs fleurs colorées, sont extrêmement dangereuses pour les animaux domestiques. Toutes les parties de ces plantes sont toxiques, et leur ingestion peut affecter gravement les muscles et le cœur de l’animal, en plus de causer des troubles digestifs​​.

Ficus

ficus

La sève du Ficus peut causer une irritation de la peau et de la bouche, des démangeaisons, et des réactions allergiques chez certains animaux. L’ingestion de feuilles peut également entraîner des troubles gastro-intestinaux.

Schefflera

plantes toxiques pour les animaux

Aussi appelée “arbre ombrelle”, elle est une autre plante d’intérieur courante qui peut être toxique pour les animaux domestiques. L’ingestion de ses feuilles peut provoquer une irritation orale, des difficultés à avaler, des vomissements, et un engourdissement de la bouche ou de la gorge chez les animaux de compagnie.

Spathiphyllum (Lys de la paix)

Spathiphyllum

Le Spathiphyllum, ou Lys de la paix, est une plante d’intérieur populaire. Malheureusement, elle est toxique pour les chiens et les chats. L’ingestion de n’importe quelle partie de cette plante peut provoquer une irritation de la langue et des lèvres ainsi que des troubles digestifs chez l’animal​​.

Yucca

Yucca

Les feuilles de Yucca contiennent des saponines, qui peuvent causer des vomissements et de la diarrhée chez les chiens et les chats. Dans les cas graves, l’ingestion peut entraîner des convulsions.

Dieffenbachia

Dieffenbachia

Le Dieffenbachia est particulièrement toxique pour les chats. Si votre animal ingère cette plante, il peut souffrir de troubles digestifs, d’insuffisance rénale et de troubles nerveux. Toutes les parties du Dieffenbachia sont toxiques, ce qui en fait une plante à éviter absolument si vous avez des animaux domestiques​​.

Chrysantème

Chrysantème

L’ingestion de cette plante peut entraîner des irritations de la peau, des troubles digestifs, et une hypersalivation. En cas d’ingestion, des symptômes neurologiques tels que l’incoordination peuvent également se manifester.

Poinsettia

Poinsettia

Le Poinsettia, ou étoile de Noël, est une plante festive courante. Cependant, ses feuilles sont toxiques pour les chiens et les chats. L’ingestion peut entraîner des troubles digestifs et de l’irritation de la peau​​.

Codiaeum variegatum (Croton)

Codiaeum variegatum

Le Croton est une plante d’intérieur colorée, mais elle est dangereuse pour les chiens, les chats, les lapins et les cochons d’Inde. Les feuilles de cette plante peuvent causer des troubles digestifs, des troubles nerveux et de la déshydratation en cas d’ingestion​​.

Aloe vera (Aloès)

Aloe vera

Bien que l’Aloe vera soit connue pour ses propriétés médicinales pour les humains, elle est toxique pour les chiens et les chats. L’ingestion de ses feuilles et du gel interne peut causer des troubles digestifs et nerveux, surtout en grandes quantités​​.

Dracaena

Dracaena

Cette plante est toxique pour les chiens et les chats. L’ingestion de Dracaena peut provoquer des symptômes tels que vomissements (souvent avec du sang), une faiblesse, et une perte d’appétit.

Philodendron

Philodendron

Le Philodendron, une plante d’intérieur populaire, est toxique pour les chiens, les chats et les oiseaux. L’ingestion de ses feuilles et du gel interne peut entraîner des troubles digestifs, des troubles respiratoires, et même le saignement des gencives​​.

Abrus precatorius

Abrus precatorius

L’Abrus precatorius, souvent appelé Réglisse, est une plante moins connue mais extrêmement dangereuse. Les graines sont les plus toxiques et peuvent causer des dommages graves à divers organes, y compris les reins et le système nerveux central.

Aglaonema

Aglaonema

L’Aglaonema, aussi connue sous le nom de “Canne chinoise”, est une plante d’intérieur populaire grâce à son feuillage décoratif. Toutefois, l’ingestion de l’Aglaonema peut causer une irritation de la bouche et du tractus gastro-intestinal, ainsi que des difficultés à avaler chez les animaux de compagnie.

Cycas

Cycas

Toutes les parties de la plante, en particulier les graines, sont toxiques. L’ingestion de Cycas peut entraîner des symptômes graves tels que des vomissements (souvent avec du sang), des dommages au foie, et parfois des convulsions ou même la mort.

Les plantes de jardin dangereuses pour les animaux

Avoir un jardin est un plaisir immense pour de nombreux propriétaires d’animaux. Cependant, les plantes toxiques peuvent se retrouver tant dans les jardins d’ornement que dans les potagers, et certaines plantes sauvages peuvent également s’avérer dangereuses.

Plantes d’ornement toxiques

  1. Laurier-cerise (Prunus laurocerasus) et laurier rose (Nerium oleander) : Très toxiques, pouvant entraîner des troubles cardiaques et gastro-intestinaux.
  2. Adonis (Adonis vernalis) : Cette plante peut entraîner des troubles cardiaques.
  3. Agrumes (Citrus spp.) : Les feuilles et les graines des agrumes peuvent être toxiques.
  4. Cytise (Laburnum anagyroides) : Les graines et les plantes sont hautement toxiques, pouvant causer des vomissements, de la confusion et des convulsions.
  5. Arum (Arum spp.) : Cette plante est toxique par ingestion, causant irritation et troubles digestifs.
  6. Muguet (Convallaria majalis): Toutes ses parties contiennent des glycosides cardiaques. Son ingestion provoque des troubles cardiaques, des vomissements, de la diarrhée, une faiblesse et même des crises cardiaques potentiellement mortelles.
  7. Hydrangea (Hortensia) : Son ingestion cause des troubles gastro-intestinaux, notamment des vomissements et de la diarrhée. Parfois, elle peut provoquer une léthargie et des dépressions.
  8. Jasmin étoilé (Trachelospermum jasminoides) : Le jasmin étoilé est dangereux si ingéré en grandes quantités. Il peut causer des troubles digestifs légers chez les animaux de compagnie.
  9. If (Taxus spp.) : Très toxique, en particulier les baies, pouvant causer des troubles cardiaques graves.
  10. Delphinium (Delphinium spp.) : Les graines et les jeunes plantes peuvent entraîner des troubles nerveux.
  11. Gui (Viscum album) : Les baies sont particulièrement toxiques pour les animaux.
  12. Buis (Buxus spp.) : Il peut causer des troubles gastro-intestinaux et cardiaques.
  13. Brugmansia (Brugmansia spp.) : Toutes les parties de cette plante sont toxiques, causant des hallucinations et des troubles du système nerveux.
  14. Daphné ou bois joli (Daphne mezereum) : Ses baies et son écorce sont toxiques, causant des irritations de la bouche, des vomissements et de la diarrhée.
  15. Jonquille (Narcissus pseudonarcissus) : Elle contient des alcaloïdes et des lactones cardiaques. Les bulbes de jonquilles sont les plus toxiques, mais toutes les parties peuvent causer des vomissements, de la diarrhée, de l’abattement, des douleurs abdominales et, dans les cas graves, des convulsions et des troubles cardiaques.

Les plantes potagères courantes

  1. Ail, Oignon, et Échalote : Peuvent causer de l’anémie chez les chiens et les chats.
  2. Pomme de terre : Les parties vertes et les germes de la pomme de terre sont toxiques.
  3. Haricot : Les haricots crus contiennent des lectines qui peuvent être toxiques.
  4. Tomate : Les feuilles et les tiges de la tomate contiennent des solanines toxiques.
  5. Avocatier (Persea americana) : Toutes les parties de l’avocat, en particulier le noyau et les feuilles, contiennent de la persine, une substance toxique pour de nombreux animaux, notamment les oiseaux, les chiens et les chats.
  6. Raisin (Vitis vinifera) : Les raisins, frais ou secs (raisins secs, y compris les groseilles), sont toxiques pour les chiens et les chats. L’ingestion peut entraîner une insuffisance rénale aiguë.
  7. Rhubarbe (Rheum rhabarbarum) : Les feuilles de la rhubarbe contiennent des oxalates de calcium et de l’acide oxalique, qui peuvent causer des troubles digestifs et rénaux.

Plantes sauvages particulièrement toxiques

  1. Belladonne (Atropa belladonna) : Toutes les parties de la belladonne sont extrêmement toxiques.
  2. Berce (Heracleum sphondylium) : Peut causer des réactions cutanées graves.
  3. Colchique (Colchicum autumnale) : Très toxique, surtout les bulbes, pouvant entraîner des troubles gastro-intestinaux sévères et des lésions rénales.
  4. Aconit (Aconitum spp.) : Extrêmement toxique, l’aconit peut causer des troubles cardiaques graves.
  5. Bryone dioïque (Bryonia dioica) : Toute ingestion peut entraîner des symptômes graves, notamment gastro-intestinaux​​.
  6. Fragon épineux (Ruscus aculeatus) : Bien qu’utilisé comme plante ornementale, le fragon épineux est toxique pour les animaux si ingéré, pouvant provoquer des vomissements, de la diarrhée, et d’autres symptômes gastro-intestinaux.

Comprendre les différentes catégories de toxicité chez les plantes

Lorsqu’il s’agit de protéger nos animaux de compagnie, la connaissance des plantes toxiques est cruciale. Ces plantes peuvent être classées en quatre catégories principales en fonction de la nature de leur toxicité. Comprendre ces catégories peut vous aider à mieux protéger vos animaux domestiques.

1. Toxicité par ingestion

La toxicité par ingestion est probablement la plus connue et la plus courante. Elle survient lorsque l’animal mange une partie d’une plante toxique. De nombreuses plantes d’intérieur et de jardin entrent dans cette catégorie.

Par exemple, le Rhododendron et l’Azalée sont toxiques pour les chiens, les chats, les chevaux et les oiseaux.

Toutes les parties de ces plantes, si ingérées, peuvent attaquer les muscles et le cœur et causer des troubles digestifs​​. Il est donc essentiel de placer ces plantes hors de portée de vos animaux et de les surveiller lorsqu’ils se trouvent à proximité de telles plantes.

2. Allergies respiratoires dues au pollen

Certaines plantes peuvent provoquer des allergies respiratoires chez les animaux domestiques à cause de leur pollen.

Bien que cette forme de toxicité soit moins fréquente, elle n’en est pas moins importante. Les symptômes peuvent inclure des éternuements, une respiration sifflante, ou même une réaction allergique plus grave nécessitant une intervention vétérinaire.

3. Réactions cutanéomuqueuses

Cette catégorie englobe les plantes qui provoquent des réactions sur la peau ou les muqueuses des animaux.

Par exemple, le contact avec le Dieffenbachia peut provoquer une inflammation de la peau, des démangeaisons, ou des réactions plus sévères comme des brûlures ou des nécroses cutanées chez les chiens et les chats​​.

Il est donc crucial d’empêcher vos animaux de se frotter ou de mâchouiller ces plantes.

4. Réactions cutanées à l’exposition solaire

Enfin, certaines plantes peuvent entraîner des réactions cutanées anormales lorsqu’elles entrent en contact avec la peau de l’animal et sont ensuite exposées au soleil.

Ce type de réaction est connu sous le nom de photosensibilisation et peut entraîner des rougeurs, des brûlures, ou des lésions plus graves sur la peau de l’animal.

Que faire en cas d’intoxication ?

La prévention reste la meilleure approche pour la sécurité de vos animaux. Cependant, si vous suspectez que votre animal a ingéré une plante toxique, il est crucial d’agir rapidement et efficacement. La santé et même la vie de votre compagnon à quatre pattes pourraient en dépendre.

  1. Agissez vite : Essayez de déterminer quelle plante a été consommée. Cela aidera le vétérinaire à administrer un traitement adapté. Nous vous conseillons d’observer votre animal pour tout signe de malaise, comme des vomissements, de la diarrhée, une salivation excessive, ou des troubles respiratoires. À moins que cela ne soit spécifiquement conseillé par un professionnel, ne tentez pas de faire vomir votre animal. Cela pourrait aggraver son état.
  2. Contactez un professionnel : Contactez immédiatement votre vétérinaire ou une clinique vétérinaire d’urgence. Fournissez des détails précis sur la plante ingérée et les symptômes observés. En cas de doute, vous pouvez également contacter un centre antipoison pour animaux.
  3. Prévenez et surveillez : Même si les symptômes semblent légers, surveillez votre animal de près. Certaines toxines agissent lentement et les symptômes peuvent s’aggraver avec le temps. Si un traitement est prescrit, suivez-le à la lettre. Ne donnez jamais de médicaments destinés aux humains à votre animal sans avis médical.

Après un incident, il est préférable de revoir votre environnement pour éliminer ou sécuriser les plantes toxiques.

La solution pour un arrosage écologique et des plantes heureuses,

Wepot

Partager sur les réseaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre devise
CHF Franc suisse
EUR Euro

Téléchargez dès maintenant notre ebook gratuit

jardin en Permaculture

Et découvrez comment créer un jardin écologique, sain et productif !

Les ollas, une méthode d'irrigation ancestrale