CODE PROMO FÊTE DES MÈRES -30% : welovemaman

Tuto : Enrichir la terre en calcium, comment faire ?

Terre et calcium
Table des matières

Nos plantes ont toutes des besoins différents. Que ce soit en termes d’arrosage, de luminosité, de températures ou d’engrais, elles ont toutes des préférences particulières. Là où elles peuvent aussi être capricieuses, c’est au niveau du sol ! Elles peuvent plus ou moins supporter une terre contenant trop de calcium, et cela provient de l’eau ! Alors comment faire pour enrichir la terre en calcium si elle n’en a pas assez ? Pourquoi est-ce important ? On vous dit tout dans cet article !

Enrichir la terre en calcium, un élément vital pour vos plantes

Tout comme pour les humains, le calcium est un élément nutritif indispensable au bon développement d’une plante. Il est aussi important que le magnésium, le potassium, le sodium ou encore le phosphore. Pour que la plante pousse bien, il l’aide à construire les parois cellulaires de ses feuilles, à réguler certains éléments grâce aux enzymes qu’il produit, et à favoriser sa fertilisation.

C’est notamment parce que le calcium est transmis des racines jusqu’aux feuilles grâce au xylème. C’est le tissu qui permet de conduire la sève, l’eau et les sels minéraux tout le long de la plante pour favoriser la photosynthèse.

Alors s’il y a une carence de calcium chez votre plante, il est évident que les premiers signes de faiblesse vont apparaître car le xylème ne pourra plus fournir le “corps” de la plante en nutriments.

Comment savoir si ma plante manque de calcium ?

Les carences sont rapidement visibles au niveau des feuilles de votre plante. Elles se manifestent par l’apparition de taches brunes ou jaunâtres au niveau des feuilles. C’est un phénomène comparable à une brûlure lorsque les feuilles sont mouillées et qu’elles sont en plein soleil.

Plus le manque va durer, plus les tâches vont se répandre sur les feuilles. Votre plante ne pousse plus et sa floraison est fortement ralentie. Les fleurs vont sécher et brunir également tout comme les racines.

Si vous avez un potager, le manque de calcium va aussi être visible au niveau de vos fruits et légumes. Ce sont les fruits jeunes qui vont voir apparaître des taches brunes. Ces dernières vont alors se répandre sur tout le fruit se transformant dans certains cas en pourriture.

Où trouver du calcium pour le jardin ou pour les plantes ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’une grande quantité de calcium peut être trouvée dans le calcaire. Et ce dernier est principalement contenu.. dans l’eau !

Lorsqu’elle possède du calcaire, elle contient en réalité du carbonate de calcium. Pour savoir si votre sol contient du calcaire, vous allez devoir mesurer son pH. Si votre terre est acide, c’est qu’elle ne contient pas de calcaire et donc pas de calcium.

D’une autre façon, vous pouvez aussi utiliser des fertilisants directement dans vos sols pour enrichir votre terre en calcium.

Celle qui est généralement utilisé, c’est la chaux. Si le sol est trop acide (qu’il ne contient pas assez de calcaire et donc de calcium), vous pouvez ajouter du lait de chaux dans le potager. Ce dernier augmente la valeur du pH.

De la même façon, des roches de dolomie peuvent aussi être utilisées. Elles augmentent aussi le pH des sols et favorisent l’activité microbiologique.

Vous pouvez aussi ajouter des fertilisants calcaires, comme une solution de nitrate de calcium.

Enfin, aussi étonnant que cela puisse paraître, les coquilles d’œuf sont très riches en calcium ! Elles sont efficaces pour améliorer la solidité et la croissance de légumes dont les tomates.

Le mieux est de ne pas utiliser une terre acide dans vos pratiques de jardinage.

Comment régler une carence en calcium et en nutriments ?

Pour avoir un apport de calcium dans le sol qui est suffisant, il peut aussi dépendre de la présence d’autres nutriments. Dans certains cas, cette carence peut provenir d’un excès de potassium, de sodium ou de magnésium. Cependant un manque de tous ces éléments nutritifs peut aussi nuire au bon développement de votre plante.

Comment enrichir le sol en potassium ?

Le potassium aide les tomates, les légumes et tout type de végétaux à fleurir et à mûrir. Il va également permettre de transmettre tous les nutriments essentiels dont les sels minéraux et les oligo-éléments aux végétaux.

Pour combler le manque de potassium, rien de mieux que de la matière organique ! Pour cela, n’hésitez pas à utiliser du compost, de la consoude (idéale pour solidifier votre plante), de la cendre ou de la poudre de roche.

Comment enrichir la terre en phosphore ?

Le phosphore est un élément indispensable au bon développement des racines des végétaux. Si vous remarquez qu’ils ne poussent plus ou que vous n’avez plus de fleurs, c’est peut-être qu’il y a un manque de phosphore.

Pour cela, nous vous conseillons de réaliser un mélange de compost, de fumier, de farine de poisson, de poudre d’os et de coquille d’oeufs pour ensuite l’appliquer sur le sol. N’hésitez pas à ajouter des engrais verts pour apporter encore plus de solidité à vos plants.

Comment enrichir la terre en calcium ?

Pour savoir comment enrichir la terre en calcium, il existe deux méthodes assez efficaces. Certains produits vont vous permettre d’apporter de nouveaux nutriments à vos plantes pour éviter qu’elles ne pourrissent. Cependant, chaque amendement va dépendre de la qualité de vos sols et de leurs besoins.

Étape 1 : Mesurer le pH du sol

Une terre acide est pauvre en calcaire et ne possède donc pas de calcium. Pour mesurer cela, vous allez devoir vous fournir un test de pH. Si le résultat indique que le pH est inférieur à 7, c’est que votre sol est acide. S’il est supérieur à 7, c’est que le sol est basique et donc qu’il contient déjà du calcium.

Étape 2 : Choisir l’amendement correspondant aux besoins de votre terre

Maintenant que vous avez une idée de la qualité de votre sol, vous allez pouvoir trouver le produit approprié. Si le pH est suffisant et que vous souhaitez conserver cet apport de calcium, vous pouvez appliquer du gypse. Ce sulfate de calcium est un engrais qui conditionne vos sols.

Si vous avez besoin d’enrichir votre terre en calcium, plusieurs solutions s’offrent à vous. Vous pouvez choisir d’appliquer de la chaux dans le potager, des coquilles d’œufs (nous vous expliquons cette méthode dans une prochaine partie), des cendres de bois ou encore de la dolomie.

À quoi sert la chaux pour le jardin ? C’est l’amendement calcique le plus utilisé dans cette situation. Il va permettre d’augmenter le pH des sols acides et de favoriser la croissance des plantes en les alimentant.

Étape 3 : Appliquer les amendements nécessaires pour enrichir la terre en calcium

Il est important de respecter une quantité précise de chaux à appliquer dans votre jardin. Une augmentation trop brutale du pH peut nuire à vos plantes. Pour cela, vous devez absolument vous renseigner sur les besoins de vos sols.

Pour appliquer les amendements, rien de plus simple ! Il vous suffit de répandre la chaux sur vos sols et de la labourer pour qu’elle soit bien absorbée.

Étape 4 : Surveillez vos sols régulièrement

Le pH de vos sols doit être mesuré au moins une fois par an. S’ils sont trop acides, vous aurez sûrement besoin de multiplier l’action plusieurs fois par an. L’essentiel est de ne pas brusquer vos plantes en appliquant de petites doses.

L’idéal est de pratiquer cette méthode après l’été, au début de l’automne ou voire même en hiver.

Comment apporter du calcium au potager grâce aux œufs ?

Comme expliqué un peu plus haut, les coquilles d’œufs sont une formidable source de calcium pour vos plantes. Et en plus, c’est à la fois écologique et économique.

Pour les utiliser au mieux, commencez par les laisser sécher au moins quelques jours dans un récipient vide. Une fois qu’elles sont bien sèches, vous allez pouvoir les broyer afin de les réduire sous forme de poudre. Il faut que cette dernière soit la plus fine possible.

Ensuite, vous allez pouvoir la mélanger avec le compost de votre terre puis la distribuer sur vos sols. Si vous n’avez pas encore planté vos végétaux, nous vous conseillons d’attendre un peu pour que les sols absorbent bien les coquilles et que le calcium agisse sur le pH.

Ici encore, il est important de renouveler la méthode plusieurs fois dans l’année !

La solution pour un arrosage écologique et des plantes heureuses,

Wepot

Partager sur les réseaux

2 réponses

  1. Bonjour,
    je lis “vous allez devoir vous fournir un test de pH. ”
    mais Comment faire? Ou m’adresser? Peut-on le faire soi-même?
    Merci

  2. re bonjour…
    J’ai trouvé la réponse pour savoir comment connaître le ph du sol… il suffit d’aller sur le site Gamm Vert c’est très clair et bien expliqué !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre devise
CHF Franc suisse
EUR Euro

Téléchargez dès maintenant notre ebook gratuit

jardin en Permaculture

Et découvrez comment créer un jardin écologique, sain et productif !

Les ollas, une méthode d'irrigation ancestrale