Devenir  partenaire ? 

logo wepot

WEPOT réinvente l'arrosage💧🌸 -20% sur les ollas individuelles avec le code OLLA2024

Comment faire du purin d’ortie : un désherbant naturel efficace !

purin d'ortie
Table des matières

L’horticulture moderne met l’accent sur des méthodes respectueuses de l’environnement. Parmi les astuces naturelles que tout jardinier devrait connaître, le purin d’ortie occupe une place de choix. En tant qu’engrais naturel et désherbant, il a fait ses preuves depuis des siècles. Si vous recherchez une solution naturelle, économique, et respectueuse de l’environnement pour nourrir vos plantes et éloigner les indésirables, vous êtes au bon endroit. Nous plongerons dans l’univers du purin d’ortie, un trésor de la nature, apprécié pour ses vertus fertilisantes et insecticides. Alors comment faire du purin d’ortie et l’utiliser pour son jardin ? Voyons cela ensemble !

Est-ce que le purin d’ortie tue les mauvaises herbes ?

Nous n’allons pas tourner autour du pot, bien évidemment, le purin d’ortie est bel et bien un des désherbants naturels les plus efficaces pour le jardin !

Et si il est aussi utile pour un jardinier, c’est parce que les mauvaises herbes n’apparaissent pas sans raison sur vos sols. En fait, il existe plusieurs facteurs qui en sont la cause comme mauvais drainage d’un sol, un manque d’eau, un sol trop fertilisé ou inutilisé ou encore un changement de température trop soudain.

C’est en multipliant les actions sur vos sols que l’efficacité du purin d’ortie va être maximale en tant que désherbant naturel. En apportant à vos plantes tous les minéraux qu’il lui faut, il va donc prévenir la formation de mauvaises herbes. Mais pas que !

En effet, le purin d’ortie protège, nourrit et renforce vos végétaux. Mais comment est-ce possible ?

Pourquoi utiliser du purin d’ortie dans son jardin ?

À première vue, l’ortie pourrait sembler être une simple mauvaise herbe, mais c’est en réalité une plante aux multiples vertus, surtout lorsqu’elle est transformée en purin. Voici quelques raisons qui justifient l’usage du purin d’ortie pour un jardin en bonne santé :

1. Un élément riche en azote

L’azote est l’un des éléments fondamentaux nécessaires à la croissance des plantes. L’ortie, particulièrement riche en cet élément, permet au purin d’ortie d’agir comme un activateur de croissance naturel.

Ce nutriment essentiel stimule le développement des tiges et des feuilles, garantissant ainsi des plantes robustes et vigoureuses.

2. Un apport en oligo-éléments et minéraux

Outre l’azote, le purin d’ortie est une source riche en fer, magnésium, phosphore et calcium. Ces minéraux sont vitaux pour assurer une croissance équilibrée des plantes, renforcer leur système immunitaire et favoriser la photosynthèse.

En nourrissant les plantes avec ces éléments essentiels, vous augmentez leur résistance aux maladies (dont le mildiou ou la moniliose, une maladie causée par des champignons qui favorisent la pourriture des arbres fruitiers) et aux ravageurs.

3. Des propriétés insecticides et fongicides

Le purin d’ortie possède des propriétés répulsives contre de nombreux parasites et insectes nuisibles comme les pucerons, acariens ou encore certaines mousses et champignons. Cela est dû aux composés naturels présents dans l’ortie qui, une fois décomposés dans le purin, deviennent répulsifs pour ces nuisibles.

4. Une stimulation de la flore microbienne

Un sol sain est un sol vivant. L’application de purin d’ortie stimule l’activité biologique du sol, favorisant ainsi le développement de micro-organismes bénéfiques. Ces derniers aident à décomposer la matière organique, rendant ainsi les nutriments plus disponibles pour les plantes.

5. Un processus économique et écologique

Préparer son propre purin d’ortie est non seulement économique, puisque les orties sont généralement faciles à trouver et gratuites, mais c’est aussi une alternative écologique aux engrais et pesticides chimiques qui peuvent être nocifs pour l’environnement.

Comment faire du purin d’ortie rapidement et soi-même ?

Rassurez-vous, préparer le purin d’ortie est un jeu d’enfant. Suivez ces étapes simples :

Étape 1 : Collecte des orties

Munissez-vous de gants (pour éviter les piqûres) et cueillez des orties jeunes, de préférence avant leur floraison. L’idéal est d’avoir un kilo d’orties.

Étape 2 : Macération

  • Prenez un grand récipient (environ 10 litres).
  • Remplissez-le avec les orties coupées en petits morceaux.
  • Ajoutez 10 litres d’eau de pluie (ou non calcaire).
  • Laissez macérer pendant 10 à 20 jours. Remuez tous les jours.

Étape 3 : Filtration

Après la période de macération, le mélange dégagera une odeur forte. Filtrez le liquide à l’aide d’un tissu fin. Stockez-le dans des bouteilles à l’abri de la lumière et si possible à l’extérieur de la maison ! En effet, c’est une solution qui peut avoir une odeur assez forte et pas forcément agréable.

Petite astuce : Si vous envisagez d’utiliser le purin d’ortie rapidement (dans le mois), l’étape de la filtration n’est pas nécessaire ! Elle est surtout préférable si vous voulez conserver la solution pour une utilisation ultérieure. Le purin filtré peut se conserver jusqu’à 6 mois, voire même un an.

Comment utiliser le purin d’ortie ?

Comme nous l’avons déjà expliqué, ce remède naturel peut être utiliser pour plusieurs activités du jardin. Cependant, pour tirer le meilleur parti de ce précieux liquide, il est essentiel de connaître les bonnes méthodes et concentrations d’application. Voyons ensemble comment bien utiliser le purin d’ortie sur vos végétaux :

1. En tant qu’engrais

Pour une utilisation comme engrais, diluez le purin à 10 %, soit 1 litre de purin pour 9 litres d’eau.

Arrosez directement à la base de vos plantes, en évitant autant que possible les feuilles. Répétez l’opération toutes les deux semaines pendant la saison de croissance.

2. En tant que répulsif

Pour une action répulsive, utilisez un mélange plus concentré, à hauteur de 20 %, soit 2 litres de purin pour 8 litres d’eau.

Pulvérisez directement sur les feuilles, tôt le matin ou tard le soir pour éviter l’évaporation rapide. Répétez tous les 10 jours ou après de fortes pluies.

3. En tant qu’activateur de compost

Pour que la solution accélère la décomposition du compost en activant la microfaune, utilisez le purin à 20 % de dilution.

Arrosez votre tas de compost une fois par mois avec ce mélange.

4. En tant que traitement contre les champignons

Utilisez un mélange à 5 %, soit 500 ml de purin pour 9,5 litres d’eau. Pulvérisez sur les zones affectées tous les 7 jours jusqu’à ce que les symptômes de la maladie disparaissent.

5. En tant que stimulant pour germination

Si vous souhaitez accélérer la germination des graines, préparez une dilution à 5%, puis trempez vos graines dans ce mélange pendant quelques heures avant de les planter.

Y-a-t’il des précautions d’usage pour le purin d’ortie ?

Si nous avons vanter l’efficacité de ce produit naturel miracle pour les jardiniers, sachez qu’il existe tout de même quelques précautions à prendre.

Tout d’abord, il faut savoir que le purin d’ortie a une odeur forte. Si nous vous recommandions de le stocker dans un lieu extérieur à la maison, sachez aussi qu’il est préférable de porter des gants et un masque lors de sa manipulation.

De plus, vous n’êtes pas sans savoir que dans un jardin, tout est une question d’équilibre. Si la solution aide à apporter des nutriments manquants à vos sols, une utilisation excessive peut cependant déséquilibrer la faune et la flore du sol tout en attirant les parasites. Nous vous conseillons de l’utiliser en respectant les dosages recommandés.

Faut-il l’utiliser pour toutes les plantes ?

Le purin d’ortie étant un concentré d’azote, certaines plantes ne supportent pas ce nutriment. Il peut brûler leurs racines et réduire leur capacité à absorber l’eau.

Voici un ensemble de plantes pour lesquelles le purin d’ortie peut être une mauvaise idée :

  • Les orchidées
  • Les alliacées (ail, échalote, oignon)
  • Les plantes succulentes
  • Les cactus
  • Les légumineuses (pois, haricots, fèves, etc)
  • Les tournesols
  • Les légumes feuilles

Conclusion

Le purin d’ortie, loin d’être un simple remède de grand-mère, est en réalité une véritable potion magique pour le jardinier moderne. Dans une ère où la durabilité et l’écologie sont au cœur de nos préoccupations, ce remède naturel se présente comme une alternative idéale aux produits chimiques souvent utilisés en jardinage.

D’abord, il faut reconnaître la double capacité du purin d’ortie : il est à la fois un formidable engrais et un protecteur efficace. Riche en azote, en minéraux et en oligo-éléments, il assure à nos plantes une croissance saine et vigoureuse. Parallèlement, ses propriétés insecticides et fongicides préservent le jardin des nuisibles et des maladies.

De plus, la facilité de préparation et d’application du purin renforce son attrait. Seulement trois étapes sont nécessaires pour faire du purin d’ortie soi-même :

  1. Étape 1 : Collecter des orties
  2. Étape 2 : Faire macérer la solution
  3. Étape 3 : Filtrer le mélange

Mais au-delà de ses bienfaits directs sur le jardin, l’utilisation du purin d’ortie s’inscrit dans une démarche respectueuse de l’environnement et offre une méthode 100% naturelle et biodégradable.

La solution pour un arrosage écologique et des plantes heureuses,

Wepot

FAQ

1. Pourquoi le purin d’ortie est-il un désherbant efficace ?

Le purin d’ortie est riche en azote, ce qui stimule la croissance des plantes, mais en excès, il peut inhiber la germination de certaines graines indésirables. De plus, ses propriétés répulsives dissuadent les ravageurs. Ainsi, utilisé judicieusement, il favorise la croissance des plantes désirées tout en limitant celle des mauvaises herbes.

2. Comment réaliser son purin d’ortie soi-même ?

Seulement trois étapes sont nécessaires pour faire du purin d’ortie soi-même :

  1. Étape 1 : Collecter des orties
  2. Étape 2 : Faire macérer la solution
  3. Étape 3 : Filtrer le mélange

À noter que l’étape de la filtration n’est pas nécessaire si vous envisagez d’utiliser le purin d’ortie rapidement.

3. Combien de temps puis-je conserver le purin d’ortie ?

Cela dépend de votre méthode de création de purin d’ortie. Si vous choisissez de ne pas filtrer le mélange, vous devrez utiliser le purin dans le mois qui suit. Si vous filtrez, le purin pourra se conserver jusqu’à 6 mois, voire même un an. Nous vous conseillons de le stocker dans un récipient hermétique à l’abri de la lumière.

Partager sur les réseaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre devise
CHF Franc suisse
EUR Euro

Téléchargez dès maintenant notre ebook gratuit

jardin en Permaculture

Et découvrez comment créer un jardin écologique, sain et productif !

-20% de réduction pour découvrir nos ollas, ça vous tente ?

Code promo : OLLA2024

La solution pour arrêter de tuer vos plantes pendant vos vacances

fonctionnement olla